Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Au cœur de l’Europe centrale, la Hongrie se situe dans un large bassin traversé par le Danube et la Tisza. D’une superficie de 93 030 km², sans accès à la mer, le territoire hongrois est fermé à l’ouest par les Alpes, au nord et à l’est par l’arc des Carpates et au sud par les Balkans. La Hongrie a des frontières avec l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Roumanie, l’Ukraine et la Slovaquie. Le climat de la Hongrie est tempéré à tendance continentale.


Histoire

L’histoire de la Hongrie, qui remonte à 896, est marquée par une suite de dominations étrangères : mongole au XIIème siècle, turque au XVIème et XVIIème, autrichienne jusqu’à la Première Guerre mondiale, et enfin, soviétique de 1945 à 1990. L’effondrement de l’Empire austro-hongrois a eu des conséquences particulièrement lourdes pour la Hongrie : en application du traité de Trianon en 1920, elle perd les deux tiers de son territoire et 60 % de sa population au profit de la Tchécoslovaquie, de la Roumanie, de la Yougoslavie et de l’Autriche. L’amiral Horthy établit alors un gouvernement autoritaire et ultra conservateur.

La Hongrie entre en guerre en 1941 aux côtés de l’Allemagne nazie, se voit occupée par elle en 1944, puis libérée par l’armée soviétique pour faire partie du bloc communiste. Après la répression de l’insurrection de Budapest en 1956 dans un bain de sang, la « dictature molle » de Janos Kadar s’installe pour durer jusqu’aux premiers signes de libéralisation en 1988. Des élections législatives libres ont lieu au printemps 1990.

En 1999, la Hongrie intègre l’OTAN et en 2004, l’Union européenne.


Mise à jour : 16.06.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014