Accès rapide :

Composition du gouvernement de la République d’Haïti

Président de la République : M. Michel MARTELLY (14 mai 2011)

Premier ministre : M. Laurent LAMOTHE (14 mai 2012)

  • Laurent LAMOTHE : ministre de la Planification et de la Coopération externe
  • Marie Carmelle Rose Anne AUGUSTE : ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée des Droits de l’homme et de la Lutte contre la pauvreté extrême
  • David BAZILE : ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales
  • Pierre-Richard CASIMIR : ministre des Affaires étrangères et des Cultes et des Haïtiens vivant à l’étranger
  • Josette DARGUSTE : ministre de la Culture
  • Marie Mimose FELIX :ministre déléguée auprès du Premier ministre chargé de Promotion de la paysannerie
  • Charles JEAN-JACQUES : ministre des Affaires sociales et du Travail
  • Florence D. GUILLAUME : ministre de la Santé publique et de la Population
  • Thomas JACQUES : ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural
  • Régine GODEFROY :ministre de la Communication
  • René JEAN JUMEAU : ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la sécurité énergétique
  • Wilson LALEAU : ministre de l’Économie et des Finances, du Commerce et de l’Industrie
  • Jean Rodolphe JOAZILE : ministre de la Défense
  • Marie Yanick MÉZILE : ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes
  • Vanneur PIERRE : ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle
  • Magalie RACINE : ministre de la Jeunesse et des Sports
  • Jacques ROUSSEAU : ministre des Travaux publics, Transports, Communications et Énergies
  • Jean Renel SANON : ministre de la Justice et de la Sécurité publique
  • Ralph Ricardo THEANO : ministre chargé des relations avec le Parlement
  • Jean François THOMAS : ministre de l’Environnement

M. Martelly est arrivé au pouvoir le 14 mai 2011, à l’issue d’un processus électoral difficile, également marqué par les retours en Haïti des anciens présidents Jean-Claude Duvalier et Jean Bertrand Aristide.

Les retours en Haïti des anciens présidents, Jean-Claude Duvalier (le 16 janvier 2011, après 25 ans de séjour en France) et Jean-Bertrand Aristide (le 18 mars, après 7 ans d’exil en Afrique du sud) sont intervenus entre les deux tours des élections générales.

En choisissant comme président de la République M. Michel Martelly, ancien chanteur populaire dont la victoire a été annoncée le 20 avril 2011 (avec 67 % des voix, pour un peu plus de 26 % de participation au second tour), les électeurs ont préféré un candidat incarnant la rupture avec les cercles politiques traditionnels.

M. Martelly doit cependant composer avec un parlement dominé par l’ancien parti au pouvoir, Inité/Lespwa, qui dispose du groupe parlementaire le plus important à la Chambre des députés et de la majorité au Sénat.

Cinq mois après l’investiture de M. Martelly (14 mai 2011), le Sénat et la Chambre des Députés ont ratifié la candidature de M. Garry Conille au poste de Premier ministre (15 octobre 2011), dont il a démissionné quatre mois plus tard (24 février 2012). M Laurent Lamothe est alors désigné pour diriger le gouvernement. Il reçoit l’aval du Sénat (7 mai) puis de la Chambre des Députés (14 mai 2012), et devient Premier ministre, deux mois et demi après la démission de son prédécesseur.

La tâche du gouvernement demeure immense : poursuite du relogement des populations déplacées, mise en œuvre des grands chantiers de la reconstruction, réforme d’envergure des institutions, renforcement de l’État de droit, et organisation des prochaines élections municipales, locales et pour les 10 sièges de sénateurs, vacants depuis le 8 mai 2012.


Mise à jour : 24.02.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014