Accès rapide :

Haïti : message du ministre d’Etat, un an après le séisme du 12 janvier 2010 (12 janvier 2011)

"Un an après la tragédie du 12 janvier 2010 qui a endeuillé Haïti, je souhaite au nom du gouvernement français adresser à la nation haïtienne un message d’amitié, de sympathie et de solidarité.

Le peuple haïtien a traversé l’une des pires épreuves de son histoire. Il a fait face avec courage et abnégation. En ce jour de deuil national, nous souhaitons lui dire : votre détermination force l’admiration et le respect. La France se tient résolument et durablement à vos côtés dans cette épreuve.

Ce fut pour la France l’une des plus importantes interventions humanitaires de ces dernières années : un pont aérien de plus de deux mois ; un hôpital de campagne, un navire-hôpital également détaché pour soigner les blessés ; un millier de personnels de sécurité civile, de santé, du génie au service des populations.

Les engagements pris par le président de la République française, lors de sa visite le 17 février 2010, ont été tenus.

La dette haïtienne a été annulée. Les appuis budgétaires ont été effectués. Les matériels de sécurité civile ont été livrés.

La jeunesse française a également participé avec les jeunes volontaires du Service militaire adapté et du Service civique, venus de Martinique, de Guadeloupe et de métropole. Avec leur aide, des dizaines d’écoles, d’orphelinats, de centres de santé ont pu être restaurés.

Grâce au soutien français, le principal hôpital de Port-au-Prince a pu continuer à accueillir des malades. Sa reconstruction va être assurée par un partenariat franco-américain avec le ministère de la santé haïtien.

Deux quartiers populaires de Port-au-Prince sont en cours de réhabilitation.

Pour préparer l’avenir, près de 500 étudiants haïtiens, futurs magistrats ou fonctionnaires ont été accueillis dans nos établissements.

Nos entreprises se mobilisent et contribuent à la relance de l’activité économique, sans laquelle il ne peut y avoir de perspectives de développement et de progrès.

Toute cette action de reconstruction s’inscrit dans la durée et la coordination des efforts. La France continuera d’y jouer son rôle, aux côtés des autres pays donateurs et des organisations internationales, dans le cadre des orientations définies par les Haïtiens eux-mêmes et leurs autorités.

La France aura engagé au total en deux ans, en 2010 et en 2011, 326 millions d’euros pour la reconstruction d’Haïti, ce qui représente un effort sans précédent.

Je forme le vœu que 2011 soit l’année du renouveau, de l’espoir et de la reconstruction."

Pour en savoir plus

Aide à Haïti : bilan d’étape, un an après le séisme


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014