Accès rapide :

Situation en Egypte (Q&R- Extrait du point de presse - 29 novembre 2012)

Q : 1- L’Egypte s’enfonce dans la crise, les instances judiciaires ont dénoncé le renforcement des pouvoirs du président, l’assemblée constituante, dominée par les Islamistes et critiquée par les libéraux, vient d’achever la version finale de la nouvelle constitution. Avez-vous un commentaire ?

2 - Un tribunal égyptien a condamné à mort hier mercredi sept chrétiens coptes égyptiens ainsi que le pasteur américain Terry Jones, en lien avec le film ridiculisant le prophète Mohamed. Quelle est la position de la France a cet égard alors qu’elle dénonce la peine de mort partout dans le monde ?

R : 1 - En ce qui concerne votre première question, le texte définitif n’a pas encore été présenté et par conséquent, il est encore trop tôt pour se prononcer.

Il est important que la transition politique se déroule conformément aux aspirations exprimées par les Égyptiens depuis la révolution et soit respectueuse des principes démocratiques, de l’Etat de droit et des droits de l’homme.

2 - Concernant votre deuxième question, nous avons pris note avec préoccupation de ces condamnations à mort par contumace.

La France rappelle son engagement en faveur de la liberté de religion et de conviction d’une part et en faveur de la liberté d’opinion et d’expression d’autre part. Pour la suite de la procédure, la France appelle l’Égypte à respecter ses engagements internationaux et notamment le Pacte des droits civils et politiques qui garantit ces libertés fondamentales et les conditions d’un procès juste et équitable.

En outre, la France est opposée à la peine de mort en tous lieux et toutes circonstances. Nous rappelons régulièrement cette position dans notre dialogue bilatéral et dans les enceintes internationales. C’est dans cet esprit que le Ministre a lancé unecampagne en faveur de l’abolition universelle le 9 octobre dernier.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014