Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie


La Dominique est l’île la plus montagneuse des Antilles. Volcanique, elle est parsemée de sites rappelant sa structure géologique, tels que le « Boiling Lake », lac en ébullition, et la Vallée de la Désolation, parsemée de sources chaudes qui empêchent le développement de toute vie végétale.

Le climat est tropical. La saison sèche va de février à juin et la saison humide d’août à octobre. Les températures oscillent entre 24° C l’hiver, et 32° C l’été. La saison cyclonique peut s’étendre de juin à novembre. Le décalage horaire est de 6 heures en été, et de 5 heures en hiver, par rapport à la France.


Histoire

Découverte le dimanche (« Dies Dominica ») 3 novembre 1493, par Christophe Colomb, la Dominique a été objet de rivalités entre la France et l’Angleterre.

A partir de 1727, l’île devient formellement une colonie française. Le traité de Versailles en 1783 octroie la Dominique à l’Angleterre, mais le Général La Grange lance une dernière invasion depuis la Martinique en 1805. En 1814, les Français abandonnent définitivement l’île en échange d’une indemnité.

L’esclavage est aboli en 1833. En 1898, l’île reçoit le statut de colonie de la Couronne britannique. Membre de l’éphémère Fédération des Indes occidentales de 1958 à 1962, la Dominique devient un Etat associé au Royaume-Uni le 1er mars 1967, avant d’obtenir son indépendance le 3 novembre 1978.


Mise à jour : 13.04.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014