Accès rapide :

Les Nations unies et le Burundi

L’ opération des Nations Unies au Burundi (ONUB)

Le Conseil de sécurité des Nations unies, par sa résolution 1545 du 21 mai 2004, a décidé de créer l’Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB). Cette opération de maintien de la paix au Burundi veille au respect des accords de cessez-le-feu et assure un environnement de sécurité favorable à la tenue des élections à venir ainsi qu’au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion des combattants.

Résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies

- Résolution 1692 adoptée par le Conseil de sécurité de Nations Unies (New York, 27 juin 2006)

"Le Conseil de sécurité (…) décide de proroger le mandat de l’ONUB jusqu’au 31 décembre 2006"

- Résolution 1653 adoptée par le Conseil de sécurité de Nations Unies (New York, 27 janvier 2006)

"Le Conseil de sécurité salue le rôle positif que le Secrétaire général, l’Union africaine, le Groupe des Amis de la région des Grands Lacs et d’autres parties concernées ont joué en organisant le premier Sommet de la Conférence internationale sur la paix, la sécurité, la démocratie et le développement dans la région des Grands Lacs en Afrique."

- Résolution 1650 adoptée le 21 décembre 2005

"Rappelant ses résolutions et les déclarations de son président sur le Burundi, et notamment la résolution 1545 du 21 mai 2004 (…) Décide de proroger le mandat de l’ONUB jusqu’au 1er juillet 2006"

- Résolution 1641 (2005) adoptée le 30 novembre 2005

Prorogation du mandat de l’Opération des Nations unies au Burundi (ONUB) jusqu’au 15 janvier 2006

- Résolution 1606 (2005) adoptée le 20 juin 2005

"Le Conseil de sécurité, réaffirmant son appui au processus de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Burundi signé à Arusha le 28 août 2000, […] prie le Secrétaire général d’engager des négociations avec le gouvernement et des consultations avec les parties burundaises concernées sur la mise en œuvre de ses recommandations"

- Résolution 1602 (2005) adoptée le 31 mai 2005

Prorogation du mandat de l’ONUB jusqu’au 1er décembre 2005

- Résolution 1577 (2004) adoptée le 1er decembre 2004

Prorogation le mandat de l’opération des Nations Unies au Burundi (ONUB) jusqu’au 1er juin 2005. Par ce texte, le Conseil réitère également sa condamnation du massacre survenu à Gatumba le 13 août 2004, et adresse un message clair au sujet de la lutte contre l’impunité.

La France se félicite de cette résolution, qui reflète l’engagement de la communauté internationale en faveur du processus de paix et de réconciliation au Burundi, élément fondamental du retour à la normale dans l’ensemble de la région des Grands Lacs africains.

- Résolution 1545 (2004) adoptée le 21 mai 2004

Le conseil de sécurité décide d’autoriser, pour une durée initiale de six mois à compter du 1er juin 2004, avec l’intention de la proroger pour des périodes additionnelles, le déploiement d’une opération de maintien de la paix intitulée Opération des Nations unies au Burundi (l’acronyme ONUB étant retenu dans toutes les langues) […], afin de soutenir et d’accompagner l’accomplissement des efforts entrepris par les Burundais pour établir durablement la paix et la réconciliation nationale dans leur pays, comme prévu par l’Accord d’Arusha.


Pour en savoir plus

- Site internet de l’ONUB

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014