Accès rapide :

Burkina Faso : inauguration d’une école de protection civile à vocation régionale à Ouagadougou (ENVR) (2 octobre 2012)

Jérôme Bougouma, ministre burkinabé de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, et le général de corps d’armée Bruno Clément-Bollée, directeur de la coopération de sécurité et de défense au ministère des Affaires étrangères, inaugureront le 2 octobre l’Institut Supérieur d’Etudes de Protection Civile (ISEPC) à Ouagadougou. Issue d’une volonté commune du Burkina Faso et de la France, cette école burkinabé à vocation continentale formera les acteurs chargés de la protection civile des Etats d’Afrique qui le souhaitent à la prévention des risques, à la coordination des secours et à la gestion de crise.

L’ISEPC apportera une réponse concrète au besoin et à la volonté des pays africains de renforcer leur capacité de lutte contre les catastrophes naturelles et accidentelles au profit des populations. Ce projet innovant vise à fournir un enseignement complet dans les domaines du secours aux personnes et de la protection des biens et de l’environnement. Il s’appuie sur trois modules : formation de base aux métiers de sapeurs-pompiers, formation des officiers et sous-officiers sapeurs-pompiers dans la gestion des opérations de secours, formation des autorités publiques à la gestion de crises et à la protection des populations. La première session de formation initiale des officiers de sapeurs-pompiers accueille déjà 20 stagiaires issus de onze pays d’Afrique de l’Ouest.

En ajoutant le volet de la protection civile aux formations proposées jusque-là (sécurité maritime, maintien de la paix, déminage humanitaire, police judiciaire, santé, génie-travaux…), l’ISEPC viendra renforcer le réseau actuel des Ecoles nationales à vocation régionale. Cet outil emblématique de la coopération de sécurité et de défense initié par la France depuis 1998 compte désormais 17 établissements répartis dans dix pays africains partenaires et assurant la formation de près de 2 500 stagiaires par an.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014