Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations politiques

Le dialogue politique entre la France et la Bosnie-Herzégovine a commencé dès l’indépendance du pays et ne s’est jamais interrompu, même pendant les années de conflit. L’implication militaire et diplomatique de la France a été forte : première contribution à la FORPRONU (84 soldats français tombés durant les opérations), déploiement des forces françaises dans Sarajevo assiégée dès l’été 1992, premier Etat à ouvrir une Ambassade à Sarajevo en janvier 1993, création en avril 1994 du Groupe de Contact.

Les Accords de paix paraphés à Dayton, qui ont mis un terme au conflit, ont été signés à Paris le 14 décembre 1995. La France participe au Comité directeur du PIC (Peace Implementation Council – Conseil pour la mise en œuvre de la paix), instance de direction de la tutelle internationale en Bosnie-Herzégovine.


Dialogue politique entre les autorités françaises et bosniennes

Visites en Bosnie-Herzégovine

Dans les dernières années, le ministre des Affaires étrangères et européennes, M. Bernard Kouchner, s’est rendu à Sarajevo les 8 et 9 avril 2009. M. Kouchner s’est également rendu en Bosnie-Herzégovine les 10 et 11 juillet 2010, pour participer à la commémoration de 15 ans du massacre de Srebrenica. M. François Lamy, Ministre délégué auprès de la Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, chargé de la Ville, s’est rendu à Sarajevo en septembre 2012.

Les échanges interparlementaires sont actifs, à travers le groupe d’amitié de l’Assemblée Nationale (qui a effectué des missions en Bosnie-Herzégovine en décembre 2006, juillet 2008 et octobre 2012) et le groupe interparlementaire France - Balkans occidentaux au Sénat, qui a effectué des visites en Bosnie-Herzégovine en avril 2009 et septembre 2012.


Visites en France

En 2008, le Ministre des Affaires étrangères, M. Sven Alkalaj, a eu un entretien avec Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes, en avril, et M. Haris Silajdzic, alors Président en exercice, a été invité à Paris le 13 juillet 2008 pour le sommet fondateur de l’UPM (Union pour la Méditerranée). Il a également rencontré le ministre des Affaires étrangères et européennes en octobre 2008, lors de la conférence des ambassadeurs de Bosnie-Herzégovine tenue à Paris, ainsi que le 30 septembre 2009.

M. Sadik Ahmetovic a été reçu le 15 décembre 2010 par la Ministre des affaires étrangères et européennes, Mme Alliot-Marie. M. Zeljko Komsic, Président en exercice, a été reçu le 19 décembre 2007 par le Président Sarkozy. La Présidence collégiale a été reçue le 28 mai 2013 par le Président Hollande.

http://www.ambafrance-ba.org/-Visit…


Relations économiques

Le volume des échanges commerciaux entre la France et la Bosnie-Herzégovine est faible. La Bosnie-Herzégovine commerce essentiellement avec ses voisins proches, hors et dans l’Union européenne (Russie, Croatie, Serbie, Allemagne, Italie, Slovénie, Autriche, Monténégro).


Des échanges modestes, essentiellement industriels

En 2012, le montant de nos échanges bilatéraux s’est élevé, selon les douanes françaises à 144 M€ (en baisse de 3 %), avec 76,7 M d’exportations de la France (en baisse de 5,5 %), ce qui a permis de dégager un excédent de 9,6 M€.

La structure sectorielle de nos exportations s’est répartie entre les produits pharmaceutiques (18 %), les équipements mécaniques, matériels électriques, électroniques et informatiques (17 %), les matériels de transport (16 %) et la chimie-pharmacie (14 %). Les exportations bosniennes sont davantage concentrées. Le secteur des produits transformés de l’industrie du textile (housses pour sièges de voitures, articles chaussants) représente 48 % des ventes, devant les pièces métalliques pour l’industrie automobile (15 %), et les équipements mécaniques (12 %).

Les chiffres de sources Eurostat nous positionnent en 2012 au 12ème rang des fournisseurs de la BiH, avec une part de marché de 1,8 %, loin derrière la Croatie (19 %), l’Allemagne (12 %), l’Italie (10 %) et la Serbie (9 %). La France n’est que le 7ème fournisseur communautaire, devancé par l’Autriche, la Slovénie, la Hongrie et la Pologne. L’UE est le principal partenaire commercial de la BiH, son premier fournisseur (47 %) et son premier client (58 %).


Des investissements français très limités

Selon la Banque centrale, le stock d’IDE (investissements directs à l’étranger) français s’élèvait en 2012 à 44 M€, soit 0,8 % du stock total d’IDE. Intermarché, avec sa filiale Interrex est le principal investisseur français avec 20 M€.

L’investissement significatif le plus récent est la prise de participation de 33 % par Technip de la société d’ingéniérie Petrolinvest. Les autres filiales françaises implantées en BiH (Sanofi, Seb, L’Oréal, Schneider, Pernod-Ricard) ont uniquement des activités commerciales, alors que la BiH est le seul pays de la région où aucune banque française n’est présente.

Pour des informations complémentaires, consulter :


Coopération culturelle, scientifique et technique

Notre dispositif de coopération s’appuie sur l’Institut français de Bosnie-Herzégovine (IFBH) installé à Sarajevo et qui dispose de centres régionaux à Mostar, Tuzla et Banja Luka, ainsi que sur le Centre André Malraux, installé à Sarajevo pendant le conflit, qui joue un rôle essentiel de passerelle culturelle et de centre de langues. Ces deux établissements doivent fusionner en 2014. D’importantes commémorations auront lieu à Sarajevo en 2014, à l’occasion du centenaire du début de la 1ère guerre mondiale. A travers elles, il s’agira de délivrer un message de paix et de réconciliation.

Liens utiles


Autres types de coopération

Un attaché de sécurité intérieure (ASI) en poste à Sarajevo met en œuvre des actions de coopération en matière de police, essentiellement avec les services à vocation centrale (SIPA, police des frontières en particulier) et dont les axes prioritaires sont la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et l’immigration clandestine. Un nouvel accent est mis sur l’aspect de la sécurité civile.

http://www.ambafrance-ba.org/-Coope…


Mise à jour : 08.04.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014