Accès rapide :

Birmanie

Brève

Birmanie - Reprise des activités de Médecins sans frontière dans l’Arakan (24 juillet 2014)

La France salue la décision des autorités birmanes d’autoriser Médecins Sans Frontières à reprendre ses activités dans l’Arakan, région touchée par une grave crise humanitaire.

Introduction

Image pop - birmanie-2_cle0784cf.gif

La Birmanie connaît une transition politique sans précédent depuis l’été 2011, sous l’impulsion du Président Thein Sein : libération de prisonniers politiques, signature d’accords de cessez-le-feu entre le gouvernement et plusieurs groupes ethniques armés, mesures de libéralisation politique, sociale et économique, élection au parlement de Mme Aung San Suu Kyi et d’une quarantaine de membres de son parti, la LND, lors des législatives partielles d’avril 2012. Les défis à relever sont encore nombreux : crise humanitaire et politique dans l’Arakan, aspirations anciennes des minorités ethniques, tensions plus récentes qui visent les musulmans, maintien des acquis de l’ouverture démocratique. La question des prisonniers politiques encore en détention et celle des restrictions de l’accès humanitaire demeurent sources de préoccupation.

Tout en restant vigilante, la France souhaite accompagner la transition politique pour que celle-ci se consolide et se pérennise. La France et l’Union européenne privilégient une approche constructive, fondée sur la coopération, afin d’encourager la démocratisation, la réconciliation nationale et le développement socio-économique du pays. C’est dans cet esprit que l’Union européenne a décidé de ne pas renouveler ses sanctions (à l’exception de l’embargo sur les armes) en avril 2013.

Les relations bilatérales ont été marquées en 2013, du côté birman, par la visite officielle à Paris du Président Thein Sein (16-19 juillet), et celle du ministre des Affaires étrangères birman, M. Wunna Maung Lwin (12 février) et du côté français par le déplacement du ministre délégué au Développement en Birmanie, M. Pascal Canfin (21-23 mars), celui de la ministre du Commerce extérieur, Mme Nicole Bricq (30-31 juillet), et la visite de la ministre de la Culture et de la Communication à Rangoun, Mme Aurélie Filippetti (6-7 décembre). En 2014, Mme Aung San Suu Kyi a effectué une visite à Paris (avril) ainsi que le ministre de la Planification nationale et du développement économique, M. Kan Zaw. La coopération entre la France et la Birmanie connaît un nouvel élan, qui s’est traduit par l’autorisation, en mars 2012, pour l’Agence française de Développement, d’intervenir en Birmanie. La France a également amplifié son soutien à la société civile birmane.

- Site internet de l’Ambassade de France en Birmanie

Mise à jour : 13.10.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014