Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations politiques

Au niveau politique, les contacts avec les autorités biélorusses se sont inscrits dans le cadre de la position européenne : limités au niveau des experts et de la société civile jusqu’en 2008, ils ont repris dans la foulée de la politique de réengagement conditionné (« critical reengagement »).

Ainsi, en janvier 2010, et pour la première fois depuis 1996, une visite ministérielle de haut niveau s’est déroulée avec le déplacement à Paris du Vice-PM biélorusse, Vladimir Semachko. Cette visite a été suivie par le déplacement à Minsk, en avril 2010, du secrétaire d’État aux affaires européennes, Pierre Lellouche. Toutefois, depuis les événements qui ont suivi l’élection présidentielle de décembre 2010 et en l’absence de progrès de la situation intérieure, les contacts politiques sont à nouveau limités.


Relations économiques

Les relations économiques entre la France et la Biélorussie sont modestes et depuis 2010 en diminution.

10e fournisseur de la Biélorussie, et 4e fournisseur européen, la France occupe 0,94% de part de marché.

S’élevant à 285 M€, les échanges bilatéraux demeurent plus de deux fois inférieurs à avant la crise (708 M€ en 2008). La hausse des échanges en 2011 s’explique essentiellement par la hausse de nos importations de produits pétroliers (+141%), qui représentent 72% de nos achats. Nos exportations sont diversifiées (industrie manufacturière, produits chimiques, parfums et cosmétiques, produits pharmaceutiques). Les flux net d’IDE français en Biélorussie en 2011 s’élèvent à 3,8 millions de $.

Le potentiel de développement des échanges économiques est élevé. La mise en place de l’Espace économique commun en 2012 crée des opportunités nouvelles, en particulier pour les entreprises françaises déjà implantées en Russie. En juin 2013, le Medef International a accueilli une rencontre avec des entreprises pour présenter le potentiel économique de la Biélorussie, à l’occasion de la venue à Paris des ministres biélorusses de l’Économie et des Finances.


Coopération culturelle, scientifique, technique et civile

La coopération culturelle, scientifique et technique bilatérale privilégie l’action en direction de la jeunesse.

L’apprentissage du français dans l’enseignement secondaire est fortement dynamisé par l’existence de huit sections bilingues, et par la coopération universitaire (centre franco-biélorusse de sciences politiques et d’études européennes avec l’Université de Bordeaux, 118 étudiants inscrits en 2012).

Dans les domaines culturel et linguistique, au quotidien, la Médiathèque française à Minsk et sept points d’information et de lecture répartis dans les principales villes du pays permettent la diffusion de la langue française, mais aussi de la littérature française.

La France prend également une part active dans deux rendez-vous culturels biélorusses : le festival du Forum théâtral des arts de la scène « TeArt » et le Festival international de cinéma de Minsk « Listapad ».

Un accord relatif à la coopération culturelle, éducative, scientifique, technique et dans le domaine des médias a été signé entre la France et la Biélorussie lors de la visite du vice-Premier ministre Semachko en janvier 2010.


Mise à jour : 24.01.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014