Accès rapide :

Maurice

Les échanges commerciaux entre la France et l’Ile Maurice en 2013

En 2013, la France reste le deuxième partenaire commercial de Maurice juste derrière la Chine et devant le Royaume Uni. Elle était le premier partenaire devant la Chine en 2011. Elle est le 2ème client de Maurice, après le Royaume Uni, et le 3ème fournisseur, après l’Inde et la Chine. La valeur totale des échanges commerciaux entre la France et Maurice a connu une baisse de 4,4% par rapport à 2012 (606 M€ en 2013 contre 633 M€ en 2012). Les exportations françaises vers ce pays s’élèvent à 335 M€ et enregistrent une baisse de 2,7% par rapport à 2012 (344,5 M€). Il en est de même pour nos importations en provenance de Maurice, qui ont enregistré une baisse de 6,2% pour atteindre 271 M€ en 2013 contre 289 M€ en 2012. Notre solde commercial avec Maurice est positif, comme lors des années précédentes, et dégage un excédent de 64 M€ en 2013 contre 55,5 M€ en 2012.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (173.4 ko).

Le commerce extérieur de l’Ile Maurice en 2013

En 2013, les exportations totales de Maurice se sont élevées à 88,1 Mds de Roupies (2,2 Mds €) contre 80,4 Mds de Roupies (2 Mds €) en 2012, soit une croissance de 9% en un an. Quant aux importations, elles ont représenté 166 Mds de Roupies (4,1 Mds €) contre 161 Mds de Roupies (4 Mds €) en 2012. Le solde commercial a enregistré de ce fait un important déficit de 77,9 Mds de Roupies (1,9 Md d’euros). Il diminue par rapport à 2012, où il avait atteint 80,6 Mds de Roupies (2 Mds €). Le taux de couverture des échanges mauriciens n’est que de 50%.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (242.6 ko).

Les investissements directs étrangers à l’Ile Maurice

Les Investissements Directs Étrangers (IDE) comptabilisés par la Banque Centrale de Maurice pour 2013 s’élèvent à 240 M€, en légère baisse par rapport à 2012. Les principaux secteurs d’investissements restent les mêmes, dont les activités de construction et financières. La France repasse en tête des pays investisseurs, avec un montant de 67,5 M€.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (173.1 ko).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014