Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Situé à l’est de la Floride et au nord de Cuba, le Commonwealth des Bahamas est un archipel corallien composé de près de 700 îles et 2400 îlots, qui s’étire sur 1200 km. Plus des trois quarts de la population vit sur les îles de New Providence et de Grand Bahama. Le point culminant du pays se trouve à 63 mètres (le Mount Alvernia sur Cat Island). Malgré l’existence d’une végétation tropicale, les cours d’eau sont pratiquement inexistants en raison de la perméabilité des sols. Les Bahamas enregistrent en conséquence un des stress hydriques les plus élevés au monde. Les sols sont peu fertiles et seules quelques îles sont utilisées pour des cultures tropicales. Les Bahamas sont très exposées aux ouragans. Ainsi, l’île de Great Inagua a été sévèrement touchée par l’ouragan Ike en septembre 2008.

Histoire

Le premier pas de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde, le 12 octobre 1492, fut sur l’île de San Salvador, aux Bahamas. La majeure partie de la population, des Arawaks, que Colomb appelait Lucayans, fut déportée sur l’île d’Hispaniola pour travailler dans les mines. Ces premiers navigateurs donnèrent son nom au pays, les hauts-fonds ou « Bajas mares », allitéré en Bahamas. Les Britanniques s’installèrent vers 1648 : ils arrivèrent à Eleuthera et à New Providence et les transformèrent en colonies en 1783, comme l’ensemble de l’archipel. L’année 1964 scelle l’accord d’autonomie interne des Bahamas consenti par l’Angleterre. L’indépendance est proclamée en 1973.

Mise à jour : 25.09.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014