Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Petit territoire de 29 800 kilomètres carrés, l’Arménie est un pays de haute montagne : l’altitude moyenne est de 1 800 mètres. Le massif arménien culmine à 4 090 mètres au mont Aragatz, constituant l’ensemble volcanique central.

Le climat est continental, avec de fortes amplitudes thermiques (de - 35 0C à + 40 0C) et une pluviométrie (nivale et pluviale) globalement faible (624 mm/an), d’où un déficit en partie comblé par les ressources du réseau hydrographique. Partie du château d’eau caucasien, l’Arménie est dotée d’abondantes ressources en eau : 6,49 milliards de mètres cubes d’eaux de surface et d’importantes réserves souterraines.

L’Araxe, fleuve frontalier avec la Turquie et l’Iran, est la colonne vertébrale du système hydrographique ; avec l’Akhourian, son affluent principal, son bassin couvre 76,6% de la superficie du pays. Élément majeur du dispositif hydrologique, le lac Sevan, un des plus vieux lacs du monde, est un réservoir d’eau douce suspendu à 1 900 mètres d’altitude.


Histoire

L’Arménie possède une histoire très ancienne, mais marquée par l’occupation étrangère. De 95 à 55 avant J.-C., un empire arménien s’étend de la mer Noire à la Caspienne et à la Méditerranée sous le règne de Tigran le Grand.

Ensuite, l’Arménie a été le premier royaume officiellement chrétien en 301. Au XVème siècle, elle est occupée par les Ottomans, qui s’y maintiendront jusqu’en 1918. Au moment de la première guerre mondiale, en 1915, les Arméniens font l’objet d’un génocide perpétré par l’Empire ottoman. En un peu plus d’un an, près d’un million (entre 800 000 et 1 250 000) d’Arméniens périssent, soit presque la moitié de la population arménienne ottomane.

Après une brève indépendance entre 1918 et 1920, l’Arménie devient une république soviétique en décembre 1920. La région du Haut-Karabagh, déjà disputée, est annexée à l’Azerbaïdjan, avant de demander en 1988 son rattachement à l’Arménie puis de proclamer son indépendance en décembre 1991.

L’Arménie déclare son indépendance le 21 septembre 1991 après un référendum. Le premier président de la République d’Arménie, Levon Ter-Petrossian, est élu en octobre de la même année et réélu en 1996, mais il démissionne début 1998. Robert Kotcharian est élu en 1998 et réélu en 2003. Le 25 janvier 2001, l’Arménie adhère au Conseil de l’Europe, et le 5 février 2003 à l’OMC.

L’actuel président de la République Serge Sarkissian, élu le 19 février 2008, a été réélu le 18 février 2013.


Mise à jour : 02.06.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014