Accès rapide :

Violents incidents entre Arménie et Azerbaïdjan (6 juin 2012)

La France, qui co-préside le groupe de Minsk, exprime sa vive préoccupation à la suite des incidents violents survenus à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui ont fait huit morts ces derniers jours. Elle demande aux deux pays de ne pas recourir à l’usage de la force et de respecter strictement le régime du cessez-le-feu de 1994.

Il n’y a pas de solution militaire au conflit du Haut-Karabagh.

Les parties doivent s’engager pleinement à mettre en œuvre un règlement pacifique fondé sur le respect des principes de la Charte des Nations Unies et de l’Acte final d’Helsinki, notamment le non-recours à la force, l’intégrité territoriale et le droit des peuples à l’autodétermination.

Une nouvelle rencontre des Ministres des Affaires étrangères d’Arménie et d’Azerbaïdjan avec les co-présidents du groupe de Minsk est prévue courant juin à Paris pour continuer les négociations. Nous travaillons à la préparation de cette rencontre.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014