Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Deux îles, Antigua et Barbuda, ainsi que l’îlot inhabité de Redonda forment un ensemble naturel très diversifié. Antigua est une île volcanique, dépourvue de rivières et sujette aux sécheresses.

Barbuda est une île corallienne qui possède une végétation luxuriante et une faune variée. Ces îles jouissent d’un climat tropical chaud et sont situées dans la zone de passage des cyclones. Le point culminant est Boggy Peak, à 402 mètres. Antigua possède un littoral très découpé avec de nombreux ports et plages.


Histoire

Les îles d’Antigua et Barbuda ont été peuplées par les indiens Ciboney au moins depuis 2400 avant notre ère, puis par les Arawaks ; en revanche, il ne semble pas que les indiens caribes s’y installèrent. Christophe Colomb y arriva en 1493 et baptisa l’île d’Antigua du nom de la cathédrale de Santa Maria de la Antigua de Séville.

Les autorités françaises prirent brièvement le contrôle de ces îles, mais il fallut attendre l’arrivée des Britanniques, en 1623, pour y voir s’implanter durablement la colonisation européenne. Christopher Codrington, planteur originaire de la Barbade, qui donna son nom à la seule ville de Barbuda, y ouvrit en 1674 la première et la plus grande plantation et raffinerie de sucre de la région.

En 1784, l’Angleterre établit sur Antigua sa plus grande base de l’archipel caribéen. Dans le cadre de l’Empire britannique, les îles ont été membres, de 1871 à 1956, de la Fédération des îles sous le Vent (Leewards islands) avec Saint-Christophe, Niévès, Anguilla et Montserrat.

En 1958, elles ont adhéré à la Fédération des Indes Occidentales, qui a regroupé toutes les colonies anglaises de la région jusqu’en 1962. État associé à la Grande-Bretagne en février 1967, Antigua-et-Barbuda obtient finalement son indépendance le 1er novembre 1981 et devient membre du Commonwealth.


Mise à jour : 16.07.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014