Accès rapide :

Les rencontres

Les dernières rencontres

Peu nombreuses pour des raisons de calendrier politique dans chacun des trois pays en 2007-2009, les rencontres politiques en format Weimar sont devenues plus fréquentes à partir de 2010 : secrétaires d’Etat chargés des Affaires européennes (1er février à Varsovie) ; ministres des Affaires étrangères, à Bonn, le 27 avril, avec participation à l’issue des travaux du nouveau ministre ukrainien ; puis à Paris, le 23 juin, en format 3+ 1 avec la Russie, peu après le sommet UE-Russie de Rostov.

Au niveau ministériel, plusieurs rencontres ont eu lieu depuis la création du triangle de Weimar. La dernière réunion des ministres des finances s’est tenue en juillet 2004 à Varsovie, celle de ministres de la défense, le 25 juillet 2006 à Varsovie. Une déclaration commune sur la pêche adoptée le 29 juin 2010 par les ministres de l’agriculture du triangle de Weimar a montré l’intérêt de ce format pour défendre une position commune au plan européen dans des domaines plus spécialisés.

Les parlementaires ont accompagné cette relance : commissions des affaires européennes (février 2010 à Berlin, avril 2011 à Varsovie), présidents des chambres basses (28-30 mai 2010 à Essen), et commissions des affaires européennes de l’Assemblée nationale, du Bundestag, de la Diète et du Sénat polonais à Paris, le 17 novembre 2010, sur la gouvernance et la PAC.

2011 est l’année du 20ème anniversaire de la création du triangle de Weimar qui a été célébré dans la ville éponyme le 29 août dernier (projet de réunion des ministres de la culture, remise du prix annuel Adam-Mickiewicz). Cette année a commencé avec la tenue d’un sommet Komorowski - Merkel - Sarkozy le 7 février à Wilanow, le premier sommet de chefs d’Etat ou de gouvernement depuis Mettlach en 2006. Elle s’est poursuivie avec la rencontre des ministres des Affaires étrangères, le 20 mai, suivie d’un déjeuner avec le MAE moldave, à Bydgoszcz, en Pologne centrale.

Chronologie des rencontres

Les rencontres de Weimar
Au niveau des Chefs d’Etat et de gouvernement

Une première rencontre trilatérale informelle a eu lieu à Gdansk le 21 septembre 1993 entre les Présidents français, allemand et polonais, à l’occasion de la remise de diplômes honoris causa à MM.François Mitterrand et Lech Walesa.

Le premier Sommet réunissant les Présidents français et polonais et le Chancelier allemand s’est tenu en Pologne, à Poznan, le 21 février 1998.

Les Sommets de Nancy du 7 mai 1999 puis de Hambach (Palatinat) du 27 février 2001 ont confirmé la volonté des trois pays de développer leur coopération.

Le Sommet de Wroclaw du 9 mai 2003 s’est tenu quelques jours avant le référendum sur l’entrée de la Pologne dans l’Union européenne, annonçant la place que ce pays prendrait parmi les « Six Grands ».

Le Sommet de Nancy du 19 mai 2005 a marqué l’attachement au renforcement de leur coopération trilatérale, tant sur les questions internes à l’Union que pour ses relations extérieures.

Le Sommet de Weimar du 3 juillet 2006 a amené les dirigeants à s’engager sur des coopérations trilatérales concrètes (échanges d’étudiants, coopération décentralisée).

Le Sommet de Mettlach le 5 décembre 2006 a ouvert les discussions sur la mise en place d’un groupement tactique en format Weimar et surle renforcement de la politique européenne de voisinage en direction de l’est.

Le Sommet de Varsovie le 7 février 2011 a permis de célébrer les vingt ans du triangle de Weimar et d’évoquer les priorités de la présidence polonaise de l’Union européenne du deuxième semestre 2011 (perspectives financières, énergie, partenariat oriental, PSDC).

Au niveau ministériel

Les entretiens de Weimar (28-29 août 1991) ont constitué la première rencontre tripartite entre Ministres des Affaires étrangères. Ils ont porté sur les relations entre la CEE et les pays d’Europe centrale et orientale.

A Bergerac (24 avril 1992), deux déclarations communes ont été adoptées, l’une sur le nouvel ordre européen (CSCE, EEE), l’autre sur la Bosnie-Herzégovine, le Nagorny-Karabagh et l’Afghanistan.

La déclaration de Varsovie (11-12 novembre 1993) ont porté surtout sur les perspectives d’adhésion à l’UE des pays d’Europe centrale et orientale ainsi que sur l’intégration aux structures de sécurité européennes et transatlantiques.

La déclaration de Bamberg (14-15 septembre 1994) a marqué les progrès dans le rapprochement entre les pays d’Europe centrale et orientale et l’UE et l’adaptation de du système juridique des Etats candidats.

La rencontre de Paris (26 octobre 1995) s’est attachée à la perspective des négociations d’adhésion des pays d’Europe centrale et orientale. La France et l’Allemagne ont affirmé leur souhait que les principales décisions concernant l’adhésion soient réglées au tournant du siècle.

La rencontre de Varsovie (19 décembre 1996) s’est concentrée sur la Conférence européenne et sur le projet de sommet trilatéral pour 1997.

La rencontre de Francfort s/Oder (17 novembre 1997) a préparé le sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement à Poznan et a porté sur le renforcement des relations culturelles.

La rencontre de Paris (6 janvier 1999) a concrétisé la volonté exprimée à Poznan de donner un nouvel élan à la coopération tripartite en identifiant les secteurs concernés.

La rencontre de Weimar (30 août 1999) visait à mettre en valeur le volet culturel du Triangle, à la faveur du choix de Weimar comme capitale culturelle de l’Europe en 1999.

La rencontre de Cracovie (7 juin 2000) a permis de renforcer les perspectives de développement de la coopération décentralisée, à travers le "forum des régions" organisé en parallèle de la rencontre ministérielle.

La rencontre de Paris (23 avril 2002), qui commémorait le dixième anniversaire de la création du Triangle, a confirmé la volonté des trois pays de moderniser les activités du Triangle en le mettant davantage au service de l’intégration européenne de la Pologne.

La rencontre de Berlin (16 janvier 2004) a été l’occasion d’un échange approfondi sur la mise au point du texte de la Constitution européenne.

Une réunion des ministres des Affaires étrangères a eu lieu à Varsovie le 27 juin 2005, à l’occasion de la Conférence des Ambassadeurs de Pologne.

Lors de la rencontre de Paris (17 juin 2008), les ministres des Affaires étrangères se sont entretenus de l’OTAN, de l’Afghanistan, et des questions institutionnelles de l’Union européenne.

La rencontre de Bonn (27 avril 2010) a permis d’évoquer la PSDC, la politique européenne de voisinage et les relations de l’UE avec la Russie. Le ministre ukrainien des affaires étrangères, Kostjantyn Hryschtschenko, a été invité à une séance de travail spécifique sur les relations UE-Ukraine.

A la rencontre de Paris (23 juin 2011), le ministre des affaires étrangères russe a été invité à participer la rencontre Weimar, inaugurant le format Weimar élargi.

La rencontre de Bygdoszcz le 20 mai 2011 a été essentiellement consacrée à préparer la présidence polonaise de l’Union européenne du second semestre 2011.

D’autre part, les réunions des ministres délégués aux Affaires européennes ont permis, en 2003 (26 mai et 16 décembre) de mettre en valeur les convergences (Déclaration commune de mai 2003) et la coopération en matière d’audiovisuel et de biotechnologies ; en 2004 (22 octobre) d’évoquer de manière approfondie la stratégie de Lisbonne et, en particulier, son volet social ; en 2008 (7 novembre), de renforcer la coordination sur les sujets européens (questions institutionnelles, voisinage oriental, énergie) et d’avancer sur la coopération concrète (échanges de diplomates) ; en 2010 (1 février) de relancer le format Weimar pour l’utiliser comme levier dans les négociations européennes ; en 2011 (15 septembre) d’évoquer les principaux sujets de l’actualité européenne (crise de l’euro, élargissement, PSDC).

Des réunions ministérielles se sont tenues à partir 1994 au niveau des ministres de la Défense. La quatrième et dernière rencontre en date a eu lieu le 22 octobre 2004 à Saint Jean-de-Luz.

Les ministres des Finances se sont réunis à partir de 2001. Leur quatrième rencontre a eu lieu en juillet 2004 à Varsovie.

Les ministres de la Justice se sont réunis une fois, en février 1997.

Les ministres des Affaires sociales et du Travail se sont réunis pour la première et seule fois en format Weimar le 30 mai 2003.

Au niveau parlementaire, les contacts ont été engagés en novembre 1992 à Bonn par une rencontre entre commissions des affaires étrangères. La dernière rencontre a eu lieu en février 2010 à Berlin.

Les commissions des affaires européennes du Bundestag, de l’Assemblée Nationale et de la Diète se sont réunies à Berlin en janvier 2004, à Varsovie en mars 2007 et à Paris en novembre 2010.

Les Présidents du Bundestag, du Sejm et de l’Assemblée nationale se sont rencontrés pour la première fois à Essen en mai 2010.

Mise à jour : 03.11.11


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014