Accès rapide :

Triangle de Weimar

La création en 1991 du Triangle de Weimar par R. Dumas, H-D Genscher et leur homologue polonais, K. Skubiszewski, a répondu à l’idée que la France, l’Allemagne et la Pologne partageaient fondamentalement une vision commune du devenir de l’Europe et que la réconciliation des sociétés constituait le préalable d’une action concertée au sein de celle-ci. D’abord enceinte privilégiée ayant vocation à appuyer la réconciliation germano-polonaise, inspirée de l’expérience franco-allemande, puis à soutenir et préparer l’adhésion de la Pologne à l’UE, le Triangle de Weimar a répondu à ces attentes historiques.

Il a profondément évolué après l’adhésion polonaise en 2004, avec pour objectifs principaux d’établir une coopération étroite entre les gouvernements des trois pays sur les échéances européennes afin de faciliter le rapprochement des positions, de contribuer à la cohésion entre "nouveaux" et "anciens" Etats membres et d’intensifier le dialogue entre les sociétés civiles.

Au cœur du projet européen, les trois Etats du Triangle de Weimar expriment les sensibilités géographiques particulières des Etats d’Europe méditerranéenne, centrale et orientale. Les sommets de chefs d’Etat organisés à partir de 1993 (1998, 1999, 2001, 2003, 2005, 2006 puis 2011) et les nombreuses rencontres ministérielles ont permis de rapprocher les positions sur des enjeux européens importants (avenir des institutions, politiques communes) et de surmonter les tensions bilatérales (Irak, revendications des Vertriebenen,etc.).

Pour en savoir plus

Sommet du Triangle de Weimar du 7 février 2011

Mise à jour : 03.11.11.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014