Accès rapide :

Tribune de l’ambassadeur de France en Algérie publiée dans le quotidien algérien "Liberté" (Alger, 20 janvier 2012)

2012 !

Janvier 2012 : est inauguré un échange entre les deux journaux Liberté et Le Monde.

Ces deux grands quotidiens ont eu l’idée, je dirais l’audace, d’échanger pour une semaine, leurs deux caricaturistes vedettes, Ali Dilem et Jean Plantu.

Nous aurons ainsi - et surtout les lecteurs de Liberté et du Monde, un regard croisé de la France vers l’Algérie et de l’Algérie vers la France : Ali Dilem regardera, jugera, caricaturera avec sa férocité, son humour parfois ravageur, la France et sa vie quotidienne. Jean Plantu regardera, à partir de chez vous, l’Algérie, Alger, sa vie quotidienne avec son approche subtile, son œil acéré et aussi sa tendresse.

Cet échange est tout un symbole. Un symbole parce qu’il intervient en 2012, année si importante pour l’Algérie. Un symbole parce qu’il intervient en janvier : en janvier 1962, l’OAS avait organisé un attentat contre le domicile d’Hubert Beuve-Mery, et aujourd’hui, à sa façon, Le Monde rend hommage à son fondateur et à ses combats, notamment celui pour l’Algérie. 2012, ce sont aussi les 20 ans de Liberté. Quel beau cadeau pour un anniversaire ! C’est un symbole enfin, parce que cet échange et ces regards croisés de Plantu et Dilem constituent à leur façon un hommage à la presse, à la liberté et au pouvoir des caricaturistes, à la liberté d’expression dans nos pays. La presse algérienne a payé un lourd tribut à son indépendance pendant les années terroristes. La presse française, en lui « prêtant » Plantu, lui rend ainsi un puissant hommage tout en nuances et subtilités. Liberté, en envoyant Ali Dilem en France, fera découvrir aux lecteurs du Monde l’imagination et la créativité algériennes. À travers cet échange, c’est la communauté des caricaturistes du monde, c’est toute la presse française qui rend ainsi hommage à la presse algérienne.

TV5, dimanche, grâce à la Télévision algérienne, produira en direct depuis Alger l’émission « Kiosque » avec Dilem et Plantu.

Au-delà de cet hommage, je voudrais remercier Liberté et Le Monde pour cette initiative, remercier aussi les Algériens, dans leur ensemble, leurs autorités, la Télévision pour avoir laissé prospérer et s’organiser cet échange. Dilem dessine en France, Plantu en Algérie ! Qui l’aurait imaginé ?

2012, c’est votre anniversaire à vous Algériens, c’est votre fête !

Vous admettrez aussi que c’est pour nous aussi une page de notre histoire qui sera commémorée. Fêtez donc votre anniversaire, et que Plantu et Dilem soient, en janvier, deux invités à votre fête./.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014