Accès rapide :

Visite d’Hélène Conway-Mouret en Afrique du Sud, à l’occasion de l’inauguration de la Saison de la France en Afrique du Sud (12 juillet 2012)

Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, s’est rendue en Afrique du Sud les 12 et 13 juillet à l’occasion du lancement de la Saison de la France en Afrique du Sud.

La Saison France en Afrique du Sud

La ministre déléguée a inauguré cette Saison avec Paul Mashatile, ministre de la Culture de la République d’Afrique du Sud, et de Xavier Darcos, président de l’Institut français, par le vernissage de l’exposition "Maîtres du XXème siècle : le corps-image" dans la prestigieuse Standard Bank Gallery de Johannesbourg, qui présente pour la première fois en Afrique du Sud des chefs d’œuvre de Renoir, Degas, Léger, Braque et Matisse notamment.

Cette Saison propose, de juillet à novembre 2012, plus de 80 projets principalement culturels et artistiques, mais également économiques, sportifs ou scientifiques, sélectionnés par les commissaires français et sud-africain Laurent Clavel et Bongani Tembe. Elle offrira ainsi au public sud-africain un aperçu très large de la France contemporaine. Mettant en valeur la richesse des liens entre la France et l’Afrique du Sud, cette Saison française est d’une qualité et d’une richesse exceptionnelles (www.france-southafrica.com).

Lui fera écho en 2013 une Saison de l’Afrique du Sud en France.

Illust: Logo des Saisons, 52.5 ko, 446x230
Logo des Saisons croisées France et Afrique du Sud.


Cette saison, dont l’opérateur est l’Institut français, est soutenue par un comité des mécènes présidé par Luc Oursel, président du directoire d’Areva, qui comprend également Air France, Bouygues Travaux Publics, EDF, GDF-Suez, Mazars, la Fondation Orange et Total.

Au cours de ce déplacement, Hélène Conway-Mouret s’est entretenue avec Ebrahim Ismael Ebrahim, vice-ministre des Relations internationales et de la Coopération.

La ministre a rencontré par ailleurs les représentants de la communauté économique et d’affaires française d’Afrique du Sud, des associations françaises ainsi que les élus à l’Assemblée des Français de l’étranger.

À Johannesburg, la ministre déléguée a visité le musée de l’apartheid.

Une relation bilatérale dense et dynamique

Hélène Conway-Mouret a réservé son premier déplacement sur le continent africain à l’Afrique du Sud. Cette décision souligne l’attachement des autorités françaises à l’excellence des relations avec l’Afrique du Sud et l’importance que nous entendons consacrer à la poursuite de leur approfondissement dans tous les domaines.

En effet, la relation bilatérale entre la France et l’Afrique du Sud est dense et dynamique. Elle est rythmée par des rendez-vous annuels : visites des ministres des Affaires étrangères, forum de dialogue politique, forum de dialogue économique, etc. Depuis la prise de fonction du nouveau gouvernement, la série de rencontres bilatérales franco-sud-africaines - entretien de Laurent Fabius avec son homologue sud-africaine, Nkoana-Mashabane, à Paris le 29 mai, entretien du Président de la République avec le Président Zuma le 19 juin en marge du Sommet G20 à Los Cabos - illustre la force du partenariat entre les deux pays et la volonté de resserrer les liens entre eux.

9 000 compatriotes résident en Afrique du Sud, où sont également implantées 230 entreprises françaises, actives notamment dans le secteur des matériels de transport (construction du Gautrain, Airbus) et de l’énergie. Les échanges commerciaux, dynamiques (exportations françaises : 2,29 milliards d’euros ; importations : 954 milliards d’euros en 2011) font de l’Afrique du Sud notre premier partenaire économique en Afrique subsaharienne. Par ailleurs, quelque 100 000 Français effectuent chaque année un séjour en Afrique du Sud.

- Lire l’intervention de la ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Mme Hélène Conway-Mouret à l’occasion de la réception pour la fête nationale (Pretoria, 13 juillet 2012)

"Nos deux consulats de plein exercice, à Johannesburg et au Cap, nos trois consuls honoraires, à Durban, à East London et à Port Elisabeth veillent à maintenir un lien permanent avec vous et à garantir la sécurité de la communauté toute entière.

L’Etat est également à vos côtés pour vous permettre de mieux faire entendre votre voix. En 2012 la représentation des Français de l’étranger a été renforcée, avec l’élection de 11 députés."


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014