Accès rapide :

Foire aux questions

Foire aux questions

1. Quel est le rôle d’une fiche Conseils aux voyageurs (FCV) ?

Les fiches pays délivrent des informations sur la situation du pays de votre destination dans le but de faciliter la préparation et le bon déroulement de votre séjour à l’étranger. Ces informations sont réparties en six catégories :

- Dernière minute : cette rubrique ne s’affiche qu’en cas d’évènements récents portés à la connaissance du voyageur qui peuvent avoir un impact sur sa sécurité. Les messages qui y figurent sont d’une portée temporaire. Ils peuvent revêtir un caractère pérenne et être ensuite intégrés dans la rubrique « Sécurité ».

- Sécurité : renseignements sur la situation d’un pays qui pourrait affecter la sécurité des personnes.

- Entrée et séjour : informations administratives relatives aux conditions d’entrée, de séjour et de sortie dans le pays de destination (validité du passeport, nécessité d’un visa, etc.) ;

- Transports : informations relatives à la sûreté et à la sécurité des moyens de transport disponibles dans le pays de destination ;

- Santé : informations sur les vaccinations obligatoires ou recommandées et le risque sanitaire du pays ;

- Infos utiles : information sur les usages et coutumes du pays, les spécificités de la législation locale, le climat, etc.

2. A qui s’adressent les FCV ?

Les fiches pays sont destinées aux personnes effectuant un séjour touristique, un séjour d’affaires ou une mission dans le pays considéré.
S’agissant des ressortissants français établis durablement à l’étranger, des informations relatives à leur sécurité et la vie administrative sont disponibles sur le site Internet de l’ambassade de France du pays de leur résidence.

Certains messages concernant plus particulièrement les Français résidents peuvent toutefois trouver place en « Dernière minute » de la FCV, notamment en cas de crise ouverte dans le pays considéré.

- Coordonnées des ambassades et consulats de France à l’étranger

3. Quelles sont les sources des FCV ?

Nos ambassades et consulats dans le monde recueillent des informations et adressent des propositions au Centre de Crise du ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Ces propositions sont analysées, synthétisées et complétées le cas échéant, en concertation avec d’autres Directions du MAE ainsi qu’avec les ministères de la Défense et de l’Intérieur, en tant que de besoin. Les Conseils sont ensuite finalisés et publiés sur le site.

4. A quelle fréquence les FCV sont-elles mises à jour ?


Les Conseils aux voyageurs sont actualisés en temps réel, à tout moment, lorsque les conditions de sécurité d’un pays ou d’une région ou encore, la situation sanitaire ou réglementaire changent significativement. Les alertes concernant la situation particulière d’un pays font l’objet d’un message dans la rubrique « Dernière minute », relayé sur Twitter. Un message d’alerte inspiré de cette « Dernière minute » peut également être adressé aux voyageurs inscrits sur le portail Ariane, autre outil au service de la protection de nos compatriotes. Pour permettre de suivre l’évolution des conditions de voyage dans un pays donné, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international met à disposition le fil RSS « Conseils aux voyageur » ainsi qu’un compte Twitter dédié.

- Fil RSS « Conseils aux voyageurs »

5. Que signifient les couleurs des cartes figurant sur les FCV ?

- Vert : Une vigilance normale doit être observée dans la zone. Il doit cependant être tenu compte des conseils généraux précisés sur la fiche du pays.

- Jaune : Une vigilance renforcée doit être observée dans la zone. Le « zonage jaune » correspond à une série de risques limités, à savoir les risques naturels dont la probabilité d’occurrence est en général très aléatoire, les risques humains de basse intensité telle la petite délinquance, les risques sanitaires maîtrisés, donc susceptibles d’être prévenus par vaccination ou traitement prophylactique ou correctement soignés. Ces risques sont jugés, par nature, compatibles avec le tourisme.

- Orange : La zone est déconseillée, sauf pour des raisons impératives d’ordre professionnel, familial, ou autres. Cette énumération n’est pas limitative. Il appartient à chaque voyageur, in fine, de déterminer si son déplacement revêt un caractère impératif ou non.

- Rouge : La zone est formellement déconseillée. Les voyages vers cette destination sont à proscrire.

Il est rappelé que le risque zéro n’existe pas et qu’aucune région du monde ni aucun pays ne peuvent être considérés comme étant à l’abri du risque terroriste.

6. Que contient la rubrique « infos pratiques » ?

Cette rubrique met à votre disposition des informations pratiques relatives aux démarches et aux situations que vous pourrez rencontrer avant ou durant un séjour à l’étranger. Vous y trouverez des renseignements répartis en quatre catégories :

- préparer son départ,

- législation,

- assistance aux Français,

- risques.

7. Puis-je obtenir une attestation du ministère des Affaires étrangères et du Développement international lorsque les risques ont changé et que mon agence de voyage ne veut pas me rembourser le coût de mon séjour annulé ?

Non, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international ne délivre pas d’attestation. Il peut au maximum vous adresser la Fiche Conseils aux voyageurs qui figurait en ligne au moment où vous avez décidé d’annuler votre voyage, si celle-ci a été actualisée depuis.

8. Si je me mets en danger et que des secours sont déployés pour me venir en aide, l’Etat peut-il exiger le remboursement des frais engendrés par ces secours ?

Oui :
L’Etat peut exiger le remboursement de tout ou partie des dépenses qu’il a engagées ou dont il serait redevable à l’égard de tiers à l’occasion d’opérations de secours à l’étranger au bénéfice de personnes s’étant délibérément exposées, sauf motif légitime tiré notamment de leur activité professionnelle ou d’une situation d’urgence, à des risques qu’elles ne pouvaient ignorer.
Les conditions d’application du présent article sont précisées, en tant que de besoin, par décret en Conseil d’Etat. (Article 22 de la LOI n° 2010-873 du 27 juillet 2010 relative à l’action extérieure de l’Etat)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014