Accès rapide :

Modes d’appropriation innovants du téléphone mobile en Afrique

Le rapport intitulé "Modes d’appropriation innovants du téléphone mobile en Afrique" est édité par le ministère des Affaires étrangères français (MAE) et l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). Il a été rédigé par Mme Annie Chéneau- Loquay, directrice de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) dans le cadre de la coopération entre le MAE et l’UIT.

La démocratisation du téléphone mobile en Afrique, son accessibilité, sa facilité d’usage et surtout son appropriation par la population sont une grande réussite. Des populations aux revenus très faibles s’impliquent non seulement pour accéder au téléphone mais aussi pour innover en créant de nouvelles fonctions et applications qui leur sont utiles. On a ainsi un développement des usages « par le bas » et une économie à la fois formelle et informelle s’est créée pour répondre aux besoins. Un grand nombre d’acteurs - privés, publics, ONG - se sont mobilisés.

Les opérateurs et fabricants de matériel ont su changer de modèle économique, adapter leurs appareils et leurs applications et permettre ainsi l’accès à des services à des prix abordables. Des ONG ont par ailleurs créé des services par messagerie dans différents secteurs. L’évolution des usages est cependant incertaine. Les différentes approches allant du SMS jusqu’à l’Internet complet en convergence avec des expérimentations via les téléphones intelligents et les « netbooks » seront concomitantes. La diminution des coûts va entraîner une augmentation du nombre d’appareils aptes à recevoir des données. Les créateurs de services ou d’applications pour le développement devront tenir compte de la démographie et des revenus de leurs utilisateurs ainsi que du régime de prix des sociétés de télécommunications du pays qu’ils souhaitent desservir. En ce sens, les États et les instances de régulation ont bien compris le rôle crucial qu’ils doivent jouer pour promouvoir un environnement propice aux investissements afin de favoriser un élargissement de l’accès universel et de stimuler l’innovation, facteurs qui permettront d’atteindre une masse critique d’utilisateurs.

L’arrivée des grandes capacités d’interconnexion, via les câbles sous-marins, sur le continent africain va bouleverser la donne et pousser les opérateurs à chercher de nouvelles sources de revenus. L’inventivité qui s’est exprimée dans la téléphonie mobile pour la voix, devra s’exprimer à nouveau afin que la fracture du mobile (coûts, électricité…) ne s’élargisse pas.

Ce rapport fait le point sur ce secteur clé du développement économique du continent africain et propose quelques pistes quant à ses évolutions possibles.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (2.2 Mo).

Doc:Modes d’appropriation innovants du téléphone mobile en Afrique , 2.2 Mo, 0x0
Modes d’appropriation innovants du téléphone mobile en Afrique - (PDF, 2.2 Mo)

Mise à jour : 10.12.10


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014