Accès rapide :

Aux origines d’une alliance improbable

Le réseau consulaire français aux Etats unis (1776-1815)

Illust: , 39.9 ko, 320x489

Les relations franco-américaines sont un sujet central du débat politique français contemporain. Mais si la problématique de l’antiaméricanisme est bien présente dans les publications journalistiques, l’étude concrète des relations entre les Américains et Français reste l’un des parents pauvres de l’historiographie, en particulier pour la période comprise entre 1776 et 1815. C’est pourtant là que se mettent en place des liens diplomatiques, économiques et culturels, des images qui ont contribué à façonner leur histoire réciproque.

Dans cette période-clé, les consuls de France sont des acteurs et des observateurs de premier intérêt. Souvent relégués par l’histoire diplomatique dans le domaine « mineur du commerce, leur fonction est réévaluée par l’historiographie récente, qui voit dans le XVIIIe siècle le moment où s’affirme une culture de la paix que manifeste, notamment, l’extension des réseaux de la correspondance pratique entre Etats.

Cet ouvrage entend aborder l’histoire des relations franco-américaines entre 1776 et 1815 par le biais spécifique des sources consulaires. Quel est le rôle des consuls dans la configuration des réseaux diplomatiques ? Quelles images réciproques des Français et des Américains contribuent-ils à forger et à diffuser ? Comment s’acquittent-ils de leurs fonctions d’information et d’encadrement économiques et commerciales ? Quel rôle jouent-ils dans la stratégie de contrôle des colonies françaises et de la guerre de course dans les Antilles.

Stéphane Bégaud, professeur d’histoire, a travaillé sur les archives consulaires conservées au Centre des Archives diplomatiques de Nantes.


Marc Belissa
, maître de conférence habilité en histoire moderne à Paris - X Nanterre, a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur les idées politiques et les relations internationales au XVIIIe siècle. Auteur de Fraternité Universelle et Intérêt National, 1713-1795. Les cosmopolitiques du droit des gens (1998), il travaille actuellement à un ouvrage sur l’ordre européen de 1795 à 1802.

Joseph Visser, agrégé d’histoire et doctorant, s’est en particulier intéressé aux relations économiques franco-américaines.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014