Accès rapide :

Intervention de Laurent Fabius lors des questions d’actualité au gouvernement (Sénat, 17 octobre 2013)

Les questions d’actualité ont porté sur la situation en Iran, la visite présidentielle en Afrique du Sud, le drame de Lampedusa et la situation en République centrafricaine.

  • Lire la réponse de Laurent Fabius à la question d’actualité au Sénat sur l’Iran (17octobre 2013)

    "Il s’est tenu hier et avant-hier des réunions intéressantes à Genève. Les problèmes ont été abordés sur le fonds des affaires nucléaires, tout a été discuté. Il y aura une nouvelle réunion le 7 et le 8 novembre. Il est trop tôt pour en tirer des conclusions, d’autant que ce que nous avons connu de la part de l’Iran depuis quelques années - le Guide étant resté le même - nous incite à ce que j’appellerais une ouverture prudente."

  • Lire la réponse de Laurent Fabius à la question d’actualité au Sénat sur le drame de Lampedusa et sur l’immigration en Europe (17 octobre 2013)

    "Le président de la République, en liaison avec le président du Conseil italien, a proposé de mettre ce sujet à l’ordre du jour du prochain sommet européen qui a lieu à la fin du mois d’octobre. Nous travaillons là-dessus, en liaison avec nos collègues bien sûr, notamment nos collègues de l’Europe du Sud. Un certain nombre de mesures ont déjà été esquissées, elles seront précisées au cours de cette réunion du 24 et du 25 octobre. Mais croyez que nous irons vraiment dans ce sens-là, en considérant, comme vous toutes et vous tous, Mesdames et Messieurs, que l’indignation est absolument nécessaire mais qu’elle ne remplace pas ce qui nous appartient à tous, c’est-à-dire l’action politique pour qu’enfin ce scandale puisse cesser."

  • Lire la réponse de Laurent Fabius à la question d’actualité au Sénat sur l’Afrique du Sud (17 octobre 2013)

    "Concernant l’Afrique du sud, le président de la République a effectué une visite d’État. Je résumerai en disant que c’est une visite très réussie. L’Afrique du sud est un pays extrêmement important en lui-même, avec une population de plus de 50 millions d’habitants, mais aussi compte tenu de la position que ce pays occupe au sein de l’ensemble du continent africain et au sein de la communauté mondiale. Il ne faut pas oublier que, dans l’expression BRICS, le S c’est l’Afrique du Sud."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014