Accès rapide :

Matthias Fekl

À la Une

Europe - Industrie : pour le « Make in Europe »

Pour retrouver dynamisme et confiance, l’Union européenne doit mener une politique industrielle qui lui permettrait de lutter à armes égales avec les grandes puissances, selon les secrétaires d’Etat Christophe Sirugue et Matthias Fekl.
Parution : Libération, 10 janvier 2017
Orgueil ou naïveté, nous avons longtemps cru que notre leadership technologique était acquis. La crise économique, dont nous sortons à peine, a été un dur retour à la réalité en France et en Europe. Le monde a changé, les règles ont (…)

Lire la suite ...

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger

Etudes

Matthias Fekl est né le 4 octobre 1977 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure (Lettres et sciences humaines) et de l’Ecole Nationale d’Administration (Promotion Romain Gary), diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Matthias Fekl est magistrat administratif.

Fonctions électives

Matthias Fekl a été adjoint au maire de Marmande, en charge des finances, de 2008 à 2012 et vice-président de la Région Aquitaine chargé du développement économique, de l’emploi et des entreprises (2010-2012).

Elu député de de la 2ème circonscription de Lot-et-Garonne en juin 2012, Matthias Fekl est allé au-delà de la législation applicable en matière de cumul des mandats et a annoncé dès son élection à la députation qu’il resterait simple conseiller régional.
Membre du Parti socialiste depuis 2001, il a été le premier secrétaire fédéral du PS de Lot-et-Garonne de novembre 2012 à septembre 2014, date à laquelle il s’est mis en retrait de cette fonction.

Il est ancien membre de la commission des lois et président de la commission chargée de l’application de l’article 26 de la Constitution. Il a notamment été membre titulaire de la Commission nationale de la vidéoprotection ainsi que membre suppléant de la Commission supérieure de codification.

Dernières publications

« Pour une primaire à la française » (rapport du groupe de travail la Fondation Terra nova, présidé par Olivier Duhamel et Olivier Ferrand, 2008)
« Droit public » (co-écrit), éditions Ellipses
« 2027, deux jeunes élus confrontent leur vision de la France », conversation entre Wladimir d’Ormesson et Matthias Fekl animée par Jean-François Achilli – Editions du Moment (2010)

Pour en savoir plus

PLAN DU SITE