Accès rapide :

Presse et medias

À la Une

  • République démocratique du Congo - Élections - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « RFI » (Bamako, 14/01/2017)

    "En République démocratique du Congo il y a une constitution, c’est un grand pays de 70 millions d’habitants, la France ne veut pas faire d’ingérence mais la France dit : « attention, il y a une constitution qui ne permet pas au président en place de se représenter ».

  • OSCE - Syrie - Russie - Échanges avec la presse de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, à l’issue du conseil ministériel de l’OSCE (Hambourg, 08/12/2016)

    J’ai demandé que tout soit fait pour sauver les habitants d’Alep, pour tout simplement sauver leurs vies et obtenir le plus vite possible ces mesures humanitaires. Et puis après, que faire ? C’est cela la question : que faire ? Est-ce que nous allons poursuivre la guerre ? Ou est-ce que nous allons reprendre le chemin de la négociation pour une paix durable en Syrie et permettre la reconstruction de ce pays où tant de morts sont le résultat de ce qui s’est engagé maintenant depuis près de cinq ans ? Plus de 300.000 morts, 10 millions de déplacés, 4,5 millions de réfugiés. Est-ce qu’on va continuer ainsi alors que le conseil de sécurité a adopté une résolution votée à l’unanimité, la résolution 2254 qui demande que soit engagée une négociation pour une transition politique en Syrie qui permette d’atteindre cet objectif de paix et de reconstruction ? J’ai donc posé la question à Sergueï Lavrov. J’attends maintenant des réponses concrètes.

  • Russie - Ukraine - Syrie - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « France Info » (Paris, 11/10/2016)

    Nous travaillons beaucoup et sur beaucoup de sujets. Je vais prendre un exemple : l’Ukraine est une question qui nous préoccupe avec évidemment la stabilisation dans cette région européenne. Dans le cadre du format Normandie qui réunit la France et l’Allemagne, La Russie et l’Ukraine, nous essayons d’avancer pour mettre en oeuvre ce que l’on appelle les accords de Minsk. Une réunion sera-t-elle possible dans les prochains jours ? Je ne peux pas vous le confirmer aujourd’hui mais nous y travaillons, la France y travaille avec ses partenaires. Ces réunions ont lieu ces jours-ci pour vérifier s’il y a des avancées concrètes. S’il y a des avancées concrètes, alors il y aura une réunion et même un sommet. C’est indispensable et vous voyez, les solutions aux problèmes se font aussi dans le dialogue avec la Russie.

  • Syrie - Russie - Point de presse de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international (Londres, 29/09/2016)

    Je tends la main aux Russes. Nous avons avec les Russes des désaccords et, en ce moment sur la Syrie, des désaccords profonds. Mais il faut les surmonter, dans l’intérêt de la paix et de la sécurité. Nous, notre priorité, c’est de continuer à lutter contre le terrorisme, contre Daech, contre al-Nosra, et il n’y a aucune ambiguïté : si les Russes veulent des garanties nous les donnons, bien entendu, pour lutter contre al-Nosra, qui fait partie de la famille d’al-Qaïda. Mais plus les bombardements durent sur Alep, plus le massacre de la population civile se prolonge, alors plus les phénomènes de radicalisation se développent sur le terrain.

  • Réseau consulaire - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « RFI » (Paris, 09/07/2016)

    Le nombre de Français à l’étranger ne cesse de croître : environ 2,5 millions, dont 1,6 million inscrits au registre des Français établis hors de France, qui vont donc dans les consulats. Nous devons donc nous adapter pour faciliter toutes les formalités administratives, ce qui nécessite une réforme de nos administrations consulaires, en utilisant en particulier l’e.administration pour faciliter et éviter les déplacements inutiles, pour accueillir dans de bonnes conditions et aussi pour avoir du temps à consacrer aussi à un accueil personnalisé et accompagner les personnes, les familles, dans les difficultés qu’ils pourraient rencontrer.

  • Syrie - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « France 24 » (New York, 11/06/2016)

    Tout l’enjeu des prochains jours, des prochaines semaines, est double. Il s’agit de permettre l’accès de l’aide humanitaire à toutes les populations sinistrées et il faut vraiment que Moscou et l’Iran, qui en ont les moyens, pèsent sur Damas pour qu’ils arrêtent de bloquer le passage des convois. Alors certes l’ONU est prête à envoyer par les airs une aide humanitaire par des largages, mais c’est quand même très difficile à faire pour être efficace. Il faut donc à tout prix obtenir cette libération des passages. Et puis, il faut travailler à nouveau à un cessez-le-feu et cela ne peut se faire qu’en parlant avec les Russes, les Américains et les autres. L’objectif, c’est la reprise des pourparlers politiques. Il n’y a pas d’autre solution.

  • Tourisme - Euro 2106 - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « BFM/TV » (Paris, 03/06/2016)

    Oui, l’Euro aura lieu, vous verrez, et je crois que les choses se passeront bien. Nous avons mis tous les atouts de notre côté. Il y a un sujet qui est très important, notamment pour le tourisme dont vous parliez à l’instant, c’est de faire passer le message - il y a eu les attentats de l’année dernière, notamment le 13 novembre, qui ont fait chuter à la fin de l’année les chiffres du tourisme ; les choses ont bien remonté depuis -, c’est de leur dire que nous prenons nos responsabilités. Nous mettons tous les atouts de notre côté, notamment pour assurer la sécurité. La mobilisation des forces de police, vous avez du interroger déjà Bernard Cazeneuve, est extraordinaire, sans parler de tous les autres acteurs notamment autour du football, dans les collectivités locales…

  • Israël - Territoires palestiniens - Conférence de presse conjointe de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, et de son homologue tunisien - Propos de M. Ayrault (Tunis, 19/03/2016)

    Je vais vous présenter l’initiative française. Le représentant spécial, l’ambassadeur M. Pierre Vimont, a commencé sa tournée d’explications. Nous voulons convaincre toutes les parties qu’il faut bouger et pour cela nous allons procéder en deux temps : créer un consensus avec un maximum de pays qui seraient favorables à la reprise d’un consensus de négociation et, dans un deuxième temps, les parties seront réunies dans une conférence internationale. Nous ne voulons pas perdre de temps, notre objectif c’est l’été. Évidemment, il y a des conditions à remplir car il faut rassurer et il ne faut pas donner de prétexte pour ne rien faire. Israël dit qu’il faut négocier directement avec la Palestine mais il ne passe rien. De plus, les élections américaines auront lieu en novembre, peut-être qu’il y aura des initiatives américaines, je n’en sais rien. Il n’est pas question de laisser de côté les travaux du Quartet. Tout cela fait partie de la démarche que je veux construire avec le maximum de partenaires.

  • Libye - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec « I-Télé » (Le Caire, 10/03/2016)

    Il faut combattre Daech là où il menace de s’étendre en Libye, mais le préalable est la constitution d’un gouvernement libyen d’unité nationale. Et c’est possible. Il y a un Premier ministre qui est tout à fait apte à le diriger, et une majorité de parlementaires ont dit qu’ils lui étaient favorable. Mais le Parlement ne se réunit pas, car il y a des entraves. Il y a urgence. Si l’on veut trouver des solutions pour combattre Daech et soutenir les Libyens, encore faut-il que nous ayons des autorités légales reconnues par les autorités internationales. Il est temps qu’ils prennent leurs responsabilités.

PLAN DU SITE