Accès rapide :

Interventions à l’Assemblée nationale et au Sénat

- Dérèglements climatiques - Audition d’Annick Girardin devant les commissions du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et des Affaires européennes de l’Assemblée nationale (Paris, 22 octobre 2014)

"Le moment est bien choisi, car c’est celui du renouvellement. Renouvellement institutionnel -le Parlement européen vient d’investir la nouvelle Commission européenne- mais surtout renouvellement des enjeux politiques du développement, avec l’adoption de l’agenda post-2015 et des nouveaux objectifs de développement durable, la ratification du onzième Fonds européen de développement (FED), ainsi que les discussions, à Lima, en vue de préparer un accord ambitieux sur le climat dans la perspective de la Conférence Paris Climat 2015."

- Épidémie Ebola - Audition d’Annick Girardin devant les commissions du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et des Affaires européennes de l’Assemblée nationale (Paris, 22 octobre 2014)

"L’Union européenne, c’est aussi un acteur majeur de l’urgence humanitaire et des situations de crise. Lors du Conseil des affaires étrangères de lundi soir, Laurent Fabius a formulé des propositions, et trois avancées ont été actées : l’évacuation sanitaire des volontaires internationaux en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria, la création d’un coordinateur européen -la force de frappe de l’Europe est tout aussi importante que celle des États-Unis mais elle n’a pas été, jusqu’à présent, suffisamment coordonnée et donc lisible-, et la réalisation d’un inventaire du matériel, des moyens et des volontaires mis à disposition des trois pays concernés."

- Francophonie - Audition d’Annick Girardin devant les commissions du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et des Affaires européennes de l’Assemblée nationale (Paris, 22 octobre 2014)

"Quant à la Francophonie, elle doit, c’est vrai, être dynamique et, pour relever les défis du xxie siècle, ouverte aux femmes, aux jeunes, dotée d’une dimension économique, sans oublier les valeurs démocratiques. L’éducation doit être replacée au centre de notre politique en la matière."

- Aide publique au développement - Audition d’Annick Girardin devant les commissions du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et des Affaires européennes de l’Assemblée nationale (Paris, 22 octobre 2014)

"L’Europe est incontournable pour le développement et le développement durable. Elle a d’ailleurs choisi, pour la première fois, de faire du développement le thème de l’année 2015. Ce choix est pour moi le signe d’une ambition politique forte visant à encourager tous les partenaires européens afin que ces enjeux soient au coeur de nos préoccupations."

- Union pour la Méditerranée - Audition d’Annick Girardin devant les commissions du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et des Affaires européennes de l’Assemblée nationale (Paris, 22 octobre 2014)

"En ce qui concerne l’ Union pour la Méditerranée (UPM), la Méditerranée fait partie avec l’Afrique subsaharienne des zones prioritaires de notre aide au développement. Nous travaillons sur plusieurs volets : politique, avec le suivi de la transition ; financier, dans le cadre du partenariat de Deauville et du G7 en particulier ; climatique, avec la diversification et la lutte contre la désertification, notamment en zone forestière. Le secrétaire général de l’UPM est très mobilisé sur ces questions."

- Épidémie Ebola - Réponse d’Annick Girardin à une question à l’Assemblée nationale (Paris, 22 octobre 2014)

"La France est intervenue en Guinée en déployant des moyens matériels -notamment en termes de personnels - et financiers substantiels au cours des dernières semaines. Je me suis également rendue il y a un mois en Guinée, pour exprimer à ce pays la solidarité de la France."

- Droits de l’Homme - Responsabilité des entreprises - Réponse d’Annick Girardin à une question à l’Assemblée nationale (Paris, 10 juillet 2014)

"Lors du dernier Conseil des droits de l’Homme, la France a soutenu la résolution portée par la Norvège, laquelle promeut la mise en oeuvre effective des principes directeurs des Nations unies sur les entreprises et les droits de l’Homme. La France, comme les autres États membres, et notamment l’Allemagne, a regretté que l’Afrique du Sud et l’Équateur aient présenté une résolution concurrente, en refusant tout compromis. Il n’a donc pas été possible de débattre et de nous mettre d’accord sur un certain nombre de manières d’appliquer ces décisions."

- Violences anti-chrétiennes - Réponse d’Annick Girardin à une question au Sénat (Paris, 19 juin 2014)

"La France, République laïque, défend partout la liberté de religion ou de conviction. Assurer l’exercice libre des cultes, éviter toute discrimination sur le fondement de la religion, voilà le principe que suit notre politique. Nous sommes vigilants. Le président de la République a évoqué leur sort avec le pape François lors de son déplacement au Vatican le 24 janvier dernier."

- Développement et solidarité internationale - Intervention d’Annick Girardin à l’Assemblée nationale (Paris, 19 juin 2014)

"Avec cette loi, la France va se doter d’un cadre d’action moderne dans le domaine du développement, pour apporter des réponses aux enjeux du XXIe siècle et promouvoir un développement durable et solidaire, notamment dans le cadre des négociations de l’Agenda post-2015."

- Développement et solidarité internationale - Intervention au Sénat d’Annick Girardin (Paris, 26 mai 2014)

"C’est la première fois depuis le début de la Vème République qu’une loi sur le développement est présentée au Parlement. La première fois que le Parlement débat, non pas sur les seuls documents budgétaires, mais sur l’ensemble des orientations de notre politique de solidarité internationale."

- Mali - Réponse d’Annick Girardin à une question à l’Assemblée nationale (Paris, 21 mai 2014)

" La sécurité et le rétablissement de la paix sont les priorités du gouvernement français au Mali, mais également dans tout le Sahel. Nous condamnons fermement les violences survenues à Kidal samedi, mais encore ce matin."

- Politique de développement et de solidarité internationale - Francophonie - Audition d’Annick Girardin devant la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat (Paris, 15 avril 2014)

" La Francophonie, ce n’est pas la France. La Francophonie, c’est le monde. C’est la langue de toutes ces personnes qui l’étudient, la parlent, ou souhaiteraient la parler et l’aiment tout simplement. Parce qu’elle est attachée à des valeurs. Parce qu’elle est attachée à une culture partagée. Mon ambition, c’est de rendre la Francophonie encore plus dynamique et la langue française encore plus attractive. Je veux consolider et rationnaliser le travail engagé depuis près de deux ans par Yamina Benguigui, dont je tiens ici à saluer le travail et l’engagement, en particulier pour les droits des femmes francophones. L’une de mes priorités sera la jeunesse francophone. Actuellement, 60 % de la population francophone a moins de 30 ans. Et ce n’est qu’un début. Les projections entrevoient 800 millions de locuteurs francophones en 2050, dont plus de 80 % en Afrique. C’est un formidable essor potentiel, très au-dessus de la croissance de la population mondiale."

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014