Accès rapide :

Aux aéroports

Aux aéroports

Le titre de circulation en zone réservée des aéroports permet d’accueillir des personnalités ou d’accompagner la valise diplomatique ou consulaire. Il peut être délivré par l’établissement public " Aéroports de Paris " à certains collaborateurs désignés des Missions.

Le titre de circulation peut donner accès à un ou plusieurs des quatre secteurs sûreté que comprend la zone réservée des aéroports :

  • Secteur A (avion) : aire de stationnement des aéronefs
  • Secteur B (bagages) : salles de tri, de commandement et de stockage des bagages au départ et en correspondance
  • Secteur P (passagers) : zone d’attente et de circulation des passagers entre les filtres de contrôle de sûreté et la porte de l’aéronef
  • Secteur F (fret) : zone de conditionnement et de stockage du fret au départ

Le port apparent du titre de circulation est obligatoire en zone réservée.

Les titres de circulation locaux sont valables pendant la durée d’activité de l’intéressé.

Le titre de circulation est à retirer directement auprès de l’établissement " Aéroports de Paris " soit personnellement soit après avoir donné procuration à un tiers (huissier, chauffeur…).

L’attribution est effectuée par l’intermédiaire et après avis du Protocole.
Pour la demande, fournir :
  • 1 photographie d’identité récente, en couleur et de face
  • 1 copie du passeport et du titre de séjour spécial
  • l’original de l’attestation de passage en session de sensibilisation pour une première demande.

Ajouter

  • en cas de renouvellement du titre de circulation : 1 photocopie recto/verso du titre d’accès.
  • en cas de perte du titre de circulation : l’original de la déclaration de perte qui est faite à la police aux frontières.

Les visites de sûreté ont pour but de détecter la présence d’armes, d’engins explosifs ou de tout autre objet susceptible de compromettre la sécurité ou la sûreté des vols.

- Les passagers bénéficiant du statut diplomatique doivent donc se soumettre à " l’inspection / filtrage "* avant l’embarquement.
Si la visite manuelle des bagages à main s’avère nécessaire à la suite de l’examen réalisé au moyen d’un dispositif automatique de contrôle, elle doit être effectuée par un officier de police judiciaire ou, sous ses ordres, par un agent de police judiciaire. En cas de refus du contrôle, l’embarquement est interdit.

- Le commandant de bord reste par ailleurs libre de débarquer toute personne ou partie du chargement susceptible de présenter une atteinte pour la sécurité de l’aéronef ou de ses passagers.

Pour plus de renseignements : Aéroports de Paris, 291 boulevard Raspail
75675 Paris cedex 14, Tel 01 43 35 70 00

Mise à jour : juillet 2012


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014