Taïwan : promouvoir les pôles de compétitivité et de la recherche appliquée

Le service de coopération et d’action culturelle (SCAC), le service économique régional (SER) et BusinessFrance se mobilisent pour renforcer les coopérations en recherche appliquée et promouvoir les partenariats technologiques franco-taïwanais.

L’initiative, lancée en 2013, articule diplomatie économique et diplomatie d’influence.

Comment ?

La méthode suivie consiste à promouvoir les pôles de compétitivité français à Taïwan et à mieux faire connaître le potentiel taïwanais auprès des acteurs français, en vue d’encourager des collaborations technologiques et industrielles.

Objectif

Accroître la participation des entreprises françaises à la chaîne de valeur taïwanaise, notamment dans le secteur des industries du numérique.

Acteurs et partenariats noués

Ce projet est un modèle dans son approche de travail transversal entre le service de coopération et d’action culturelle (SCAC), le service économique régional (SER) et BusinessFrance.

Une délégation de représentants de haut niveau taïwanais a été invitée en France en Janvier 2014 :

  • administrations taïwanaises en charge des affaires économiques, de la science et de la technologie ;
  • Institut de recherche pour la technologique industrielle (ITRI) ;
  • Institut pour l’industrie de l’information (III) ;
  • Centre de recherche pour les industries métallurgiques (MIRDC).

Suite à cette invitation, plusieurs visites d’acteurs français ont été organisées en retour à Taïwan en 2014 :

  • Pôle de compétitivité « Route des lasers » en mars ;
  • Inria en mai ;
  • Pôle de compétitivité Minalogic en septembre ;
    ainsi que la conclusion de collaborations de recherche dans le domaine numérique (III-Inria ; III-UPMC).

Et aujourd’hui ?

Cette stratégie se poursuit entre le SCAC, le SER et BusinessFrance pour structurer les actions dans le domaine de l’innovation technologique avec les partenaires taïwanais. Une cohérence est recherchée avec le dialogue mené entre les administrations compétentes française et taïwanaise dans le cadre du comité de coopération industrielle. Cette démarche trouve également un prolongement auprès de partenaires tels que la Chambre de commerce et d’industrie française (CCI) à Taïwan et la section locale des conseillers du commerce extérieur de la France. Une initiative a également été lancée pour mobiliser la communauté d’affaires française à Taïwan autour de la dynamique French Tech, avec pour objectif la création à terme d’un French Tech Hub à Taïwan.

Liens utiles

La semaine prochaine, notre réseau innove en matière de mécénat culturel privé en Italie.

PLAN DU SITE