Argentine : engager un partenariat entreprises-universités

Comment former ensemble les ingénieurs et techniciens supérieurs dont l’industrie a besoin ? De quels outils disposons-nous dans le cadre de la coopération franco-argentine pour répondre au besoin de formation d’ingénieurs et de techniciens supérieurs dans des secteurs économiques stratégiques ?

Afin de répondre de manière concertée à ces questions, l’ambassade de France en Argentine organisait son premier forum Entreprises-Universités en 2013 en l’inscrivant dans le cadre de sa coopération bilatérale et au service de sa diplomatie économique.

Cette initiative constituait une réponse à des enjeux économiques dans des secteurs prioritaires pour les deux pays qui a permis d’explorer de nouveaux possibles pour la coopération bilatérale : aujourd’hui un projet de campus se matérialise.

Objectif du forum : établir un dialogue entre le monde industriel et académique

  • Présenter des dispositifs au service de l’entreprise et de l’innovation tels que les Campus Pro International (modèle français d’excellence) et la plateforme technologique ;
  • Faire découvrir aux entreprises les programmes de coopération universitaire français pour les encourager à les accompagner financièrement ;
  • Matérialiser des projets sous forme de tables rondes sectorielles dont une a débouché sur la création d’un centre de formation en aéronautique, automobile et machinisme agricole.

Dialogue instauré et ouverture de perspectives

Ce forum a reçu un excellent accueil de la part des entreprises auprès desquelles la thématique a fait écho. La dynamique d’échange qui prévalait leur a par ailleurs offert un large espace pour exprimer leurs besoins. Excellent accueil de la part des partenaires argentins qui œuvrent pour une articulation industrie-formation et qui pour cela s’inspirent de l’expertise française.

Il a permis d’apporter une aide concrète à l’accompagnement d’un plan national de formation d’ingénieurs pour lequel les partenaires institutionnels avaient sollicité l’ambassade de France. L’idée du campus a germé et apportera une réponse aux besoins des entreprises en matière de ressources humaines.

Acteurs et partenariats noués

Le programme du forum a été monté par l’ambassade de France en partenariat avec :

  • le ministère de l’Éducation argentin
  • le ministère de la Science et la Technologie argentin
  • le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche français (MESNER)
  • et des entreprises françaises sur place, en particulier Dassault Système

Le ministère de l’Éducation argentin finance le bâtiment qui accueille le centre de formation. Le MESNER met à disposition un expert français pour le centre de formation des techniciens et ingénieurs. L’Institut français d’Argentine finance des missions d’expertise. Dassault Système met à disposition sa technologie et PSA, GDF SUEZ, Michelin et d’autres entreprises sont invitées à entrer dans le dispositif en proposant au centre de formation les cas pratiques à analyser et à résoudre.

La présence de Dassault Système dans la région tant auprès des entreprises que des universités qui relaient le modèle a été une condition sine qua non pour la mise en place de ce centre de formation. L’intérêt et la participation des entreprises est également une condition indispensable pour que ce type de projet partenarial voit le jour. L’intérêt du secteur économique, plus que du milieu universitaire dont la seule volonté ne suffit pas, doit être avéré pour générer une certaine dynamique et engendrer une démarche volontariste des entreprises.

Et aujourd’hui ?

Les travaux de construction du campus ont démarré en février.

Le centre de formation de techniciens et d’ingénieurs à la technologie Dassault Système de modélisation informatique des cycles de vie des produits, touchera toutes les universités de la région ainsi que de nombreux secteurs d’activité via leurs chambres.

Liens utiles

La semaine prochaine, notre réseau innove sur le thème de la ville durable en Afrique du Sud.

PLAN DU SITE