Afrique du Sud : s’associer pour le développement urbain

L’Agence française de développement (AFD) et l’Institut français d’Afrique du Sud - Recherche (IFAS) s’associent pour ouvrir le dialogue sur le thème de la ville durable et instituer des échanges de recherche entre l’école d’architecture de l’Université de Witswatersrand (« Wits ») de Johannesburg, l’Institut de Morphologie urbaine (IMU) et l’Institut français d’urbanisme.

Quatre chercheurs sud-africains et trois français se sont déjà réunis à l’université de Wits en mars 2014. Un séminaire de formation a également été organisé, une vingtaine de Sud-africains, des chercheurs et responsables opérationnels dans le secteur de l’urbanisme et l’AFD en ont bénéficié. Le programme de travail s’est étalé sur quatre mois. Un atelier de restitution ainsi qu’un séminaire destiné aux équipes techniques de la municipalité de Johannesburg s’est tenu en juillet 2014.

Excellent accueil dans la mesure où la ville de Johannesburg a organisé la réunion générale du réseau C40Cities – Climate Leadership Group en 2014, qui regroupe les grandes villes mondiales impliquées dans la lutte contre le changement climatique. Le thème "ville durable" est devenu un thème de communication politique majeur du maire de Johannesburg.

Objectifs : valoriser l’expertise française en matière de développement urbain

  • Mieux positionner l’AFD sur un possible financement de la ville de Johannesburg sur les questions de transformation spatiale ;
  • Monter un "observatoire des villes d’Afrique australe", géré par l’AFD et l’IFAS en liaison avec d’autres institutions sud-africaines spécialisées ;
  • Valoriser l’expertise française en développement urbain auprès des universités et centres de recherche spécialisés sud-africains ;
  • Valoriser les programmes innovants de l’AFD en soutien au logement social en Afrique du Sud.

Acteurs et partenariats noués

Il s’agit d’une alliance originale entre l’IFAS et l’AFD, qui partagent leur expertise et leurs réseaux sur le développement urbain en Afrique du Sud. L’AFD a été mis à contribution financièrement. Pour l’IFAS, c’est une opportunité d’intégrer les dynamiques régionales et de proposer des comparaisons avec d’autres continents, dans une perspective sud-sud.

Différents acteurs sont associés à ce programme :

  • l’école d’architecture de l’Université de Witswatersrand (« Wits ») de Johannesburg
  • l’Institut de Morphologie urbaine
  • l’Institut français d’urbanisme
  • les chercheurs sud-africains et français impliqués
  • la ville de Johannesburg

Et aujourd’hui ?

Un ouvrage sur les recherches effectuées va être publié par l’école d’architecture de l’Université de Witswatersrand de Johannesburg.

Ce programme de recherche a également permis d’initier un partenariat dense entre l’AFD et la municipalité de Johannesburg au travers d’un prêt de 120 M€ approuvé par le conseil d’administration de l’AFD en décembre 2014, ainsi qu’un programme de coopération technique, dont une composante est réalisée par l’IMU et une autre par Wits.

Liens utiles

La semaine prochaine, notre réseau innove dans le domaine de l’enseignement supérieur au Maroc.

PLAN DU SITE