Dossier : "Les métiers du réseau culturel et de coopération"

Les métiers du réseau culturel et de coopération français : 300 postes en relève chaque été

Le réseau de coopération et d’action culturelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) compte environ 6000 agents, dont 2 600 sont directement gérés par le ministère.

Environ 300 postes sont en relève chaque été. Le MEAE vous les présente dans ce dossier.

Le MEAE recrute pour la plupart de ces postes des managers d’équipe, qui savent travailler en réseau, communiquer et s’exprimer en public, conduire des projets, diriger un établissement et avoir une vision stratégique et innovante de ce que peut être la coopération et l’action culturelle des pays dans lesquels ils sont nommés.

Il est nécessaire que le candidat maîtrise l’anglais et si possible la langue du pays, connaisse les enjeux et les acteurs de la coopération, qu’il ait des compétences en gestion budgétaire et en levée de fonds. Le MEAE accorde une attention particulière aux qualités managériales des candidats. Ceux-ci doivent savoir travailler en réseau et disposer de grandes qualités relationnelles.

Les candidats aux postes d’attaché de coopération devront être expert dans leur domaine, connaître le marché et être capable de lever des fonds.

Les postes de chargé de mission sont quant à eux accessibles aux candidats ayant une première expérience professionnelle solide dans leur domaine de compétence.

La politique de ressources humaines du MEAE est fortement engagée en faveur du respect de l’égalité femmes/hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.

Consulter notre dossier :

Une campagne diffusée en partenariat avec Profil Culture, l’APEC et Jeune Afrique

Mise à jour : août 2017

PLAN DU SITE