Accès rapide :

Participation de Laurent Fabius aux "Mardis de l’ESSEC" (4 février 2014)

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a rencontré le 4 février les étudiants de l’ESSEC sur le campus de Cergy-Pontoise pour participer à un débat sur la politique étrangère de la France dans le cadre des "Mardis de l’ESSEC".

Au cours de son intervention, Laurent Fabius a également fait un état des lieux de la diplomatie économique qu’il a mise en place il y a un an. A cette occasion, il a annoncé le lancement le même jour de la carte interactive de la diplomatie économique, qui permet aux entreprises de connaître à l’avance ses déplacements, de contribuer et de solliciter une participation à la délégation officielle :

carte interactive de la diplomatie économique

A cette occasion, le ministre était accompagné de jeunes diplomates à l’origine de la création de l’association « Diplomatie Anciens d’écoles de commerce », qui ont pu répondre aux questions de nombreux étudiants de l’ESSEC qui, enthousiasmés par l’intervention du ministre et les questions internationales, souhaitaient connaître les opportunités de stage ou de carrières au ministère des Affaires étrangères.

  • Image Diaporama - Participation de Laurent Fabius aux « mardis (...)

    Participation de Laurent Fabius aux « mardis de l'ESSEC » (Photos : MAE/F. de la Mure)

  • Image Diaporama - Participation de Laurent Fabius aux « mardis (...)

    Participation de Laurent Fabius aux « mardis de l'ESSEC » (Photos : MAE/F. de la Mure)

  • Image Diaporama - Participation de Laurent Fabius aux « mardis (...)

    Participation de Laurent Fabius aux « mardis de l'ESSEC » (Photos : MAE/F. de la Mure)

  • Image Diaporama - Participation de Laurent Fabius aux « mardis (...)

    Participation de Laurent Fabius aux « mardis de l'ESSEC » (Photos : MAE/F. de la Mure)

  • Image Diaporama - Participation de Laurent Fabius aux « mardis (...)

    Participation de Laurent Fabius aux « mardis de l'ESSEC » (Photos : MAE/F. de la Mure)

Pour en savoir plus :

L’intervention de Laurent fabius a porté sur les sujets suivants :

- Syrie

"Sur la Syrie - qui est une tragédie absolue avec 140.000 morts, des millions de gens déplacés, déportés et des conséquences extrêmement lourdes sur l’Irak, la Jordanie, le Liban et sur l’ensemble de la région. Il y a aussi des tortures et l’utilisation d’armes chimiques. Il faut rappeler que le début de ce conflit est une petite manifestation dans un village de Syrie où quelques jeunes n’étaient pas favorables au régime de Bachar Al-Assad. Ensuite la façon dont les choses ont été réprimées fait que nous nous retrouvons deux ans plus tard avec un conflit gravissime et des pays qui se font la guerre par personnes interposées."

- Iran

"La question posée est celle du nucléaire iranien. Depuis de nombreuses années, beaucoup suspecte l’Iran de vouloir se doter de l’arme nucléaire. Or nous avons - les Français, les Américains, les Britanniques, les Russes et les Chinois - une position qui consiste à dire aux Iraniens que pour le nucléaire civil il n’y a pas de problèmes mais que pour l’arme atomique c’est non."

- Ukraine

"Dans le cas de l’Ukraine, l’idéal est d’avoir un pays qui peut se déterminer librement, qui ne soit pas corrompu et où les gens votent librement et les votes sont respectés. L’idéal c’est aussi un pays qui soit indépendant par rapport à ses voisins ; on pense à la Russie et à l’Europe."

- Afrique

"Nous ne sommes pas intervenus de gaieté de coeur, mais parce que quand vous voyez un pays ami - alors que les Français sont installés dans différents pays d’Afrique, où nous avons des bases - qui vous demande, avec l’ONU et l’Union africaine, d’intervenir, vous ne pouvez pas dire que cela ne vous regarde pas."

- Chine

"Nous avons des relations avec Taiwan. Les choses dans les relations entre Taiwan et ce que l’on appelle le Mainland, la Chine continentale, se sont beaucoup améliorées depuis quelques années. Vous connaissez bien la situation. Il y a quelques années, il y avait une hostilité extrêmement forte et il y avait des déclarations très belliqueuses de part et d’autre, Chine et Taiwan. Donc petit à petit, les choses se sont beaucoup améliorées, dans mon analyse en tout cas."

- Etats-Unis

"Nous allons, la semaine prochaine, aller aux États-Unis avec François Hollande à l’invitation du président Obama. Il y a un début de partenariat transatlantique qui commence d’être négocié. Nous ne sommes pas au bout de nos difficultés, parce que les États-Unis ont des intérêts et nous, nous avons nos intérêts qui peuvent être différents sur les plans de l’agriculture et de l’exception culturelle. C’est une négociation qui va prendre du temps."

- Union européenne

"Quelle est notre vision ? Il faut qu’il y ait, sous des règles internationales qui sont définies par l’ONU, des organisations régionales, en Amérique, en Chine, en Inde, en Afrique, en Europe et que chacun de ces continents ou de ces sous-continents ait une organisation avec des forces de défense pour pouvoir assurer leur protection."

- Diplomatie économique

"Compte tenu de la situation économique de notre pays, compte tenu du fait que maintenant, l’économie est prégnante dans presque toutes les activités, il est évident que si le Quai d’Orsay, c’est-à-dire notre réseau diplomatique, ne se préoccupait pas d’économie, il n’aurait aucune possibilité d’action. Je ne veux pas dire que l’influence de la France ne se limite qu’à l’économie, mais s’il n’y a pas derrière cette influence comme composante de celle-ci, une vraie puissance économique, ladite influence va reculer."

- Climat

"Un mot si vous le permettez, puisqu’on en a peu parlé, de la dimension environnement-climat. Ce n’est pas du tout un gadget. Je ne suis pas un spécialiste, mais il se trouve que la France va accueillir l’année prochaine la Conférence mondiale sur le Climat qui doit prendre des décisions qui conditionnent l’avenir de la planète. Je suis donc amené à me pencher là-dessus."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014