Accès rapide :

Coopération internationale

La politique internationale des Archives diplomatiques

Les Archives diplomatiques sont sollicitées par de nombreux États soucieux de reconstituer leur histoire grâce aux sources conservées en France.

Au cours des dernières années, un certain nombre de conventions et de partenariats ont été conclus avec des pays qui souhaitaient reproduire les sources françaises comme éléments complémentaires de leur patrimoine.

Dans le domaine des relations internationales, trois priorités ont été définies :

Coopération avec l’Allemagne et l’Autriche

Les Archives diplomatiques conservent les dossiers de la zone d’occupation française en Allemagne et en Autriche après la Seconde guerre mondiale, une ressource importante pour les chercheurs allemands et autrichiens.

En 2012, un partenariat a été engagé avec les archives d’Allemagne et d’Autriche afin de mettre en valeur ces archives :

  • par le classement des fonds (en 2014, le fonds iconographique, comprenant plus de 6000 clichés, a été classé) ;
  • par l’harmonisation des conditions de communication, notamment sur l’ouverture des dossiers de dénazification ;
  • par la mise en valeur des fonds et l’organisation de manifestations culturelles.

Coopération avec l’Afrique du Nord

Un groupe de travail mixte franco-algérien a été constitué afin de mieux connaître les archives conservées de part et d’autre de la Méditerranée, témoignage d’une histoire commune.

Le Maroc, qui vient de réorganiser ses archives nationales et de promulguer une loi sur les archives, projette le recensement des sources communes (en particulier, les archives politiques du protectorat français conservées au centre de Nantes), ainsi que des échanges dans les domaines de la formation et de la gestion des archives électroniques.

Enfin, il est prévu de relancer la coopération déjà bien engagée avec la Tunisie.

Coopération avec la Russie

En 2012, l’Agence fédérale des archives de Russie a souhaité lancer un programme de coopération avec les archives françaises, qui devrait déboucher sur un partenariat solide.

Autres actions

Outre ces trois axes prioritaires, la direction des archives mène des actions plus ponctuelles avec :

  • les Pays du Golfe, afin de recenser, d’identifier et de mettre en valeur les sources françaises concernant leur histoire ;
  • la Chine  ;
  • le Vietnam, qui met l’accent sur le traitement et la mise en valeur des archives de la période coloniale,
  • l’Arménie.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015