Accès rapide :

Conseils Affaires générales et Affaires étrangères (Luxembourg, 25 octobre 2010)

Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, et Pierre Lellouche, Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes ont participé le 25 octobre à Luxembourg, aux Conseil des Affaires générales et des Affaires étrangères.

Pierre Lellouche a assisté au dîner de travail offert le 24 octobre, par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. Les thèmes abordés furent notamment la préparation du Conseil européen du 28 octobre et le suivi de celui du 16 septembre, qui avait notamment été consacré au rôle de l’UE comme acteur global et aux relations de l’UE avec les grands pays émergents.

Le Conseil des Affaires générales a débuté le 25 octobre par la préparation du Conseil européen des 28 et 29 octobre. Plusieurs autres sujets y ont été examinés par les Chefs d’Etat et de gouvernement :

  • le renforcement de la gouvernance économique ;
  • la préparation des positions de l’Union en vue du sommet du G20 de Séoul et dans la perspective de la Conférence de Cancun sur le changement climatique ;
  • la préparation du Sommet UE - Etats-Unis du 20 novembre.
  • la question de la transmission de la candidature serbe, qui avait été déposée en décembre 2009, du Conseil à la Commission.

S’agissant en particulier de la gouvernance économique, le Conseil européen a été invité à endosser le rapport du groupe de travail présidé par Herman Van Rompuy et décider des suites à y donner. C’est dans cette perspective que s’inscrit la déclaration franco-allemande adoptée à Deauville le 18 octobre dernier.

Lors du déjeuner du Conseil des Affaires étrangères sous la présidence de Catherine Ashton, plusieurs points ont été abordés :

  • La préparation de trois prochains sommets internationaux UE-Etats-Unis (20 novembre), UE-Ukraine (22 novembre) et l’UpM, qui se tiendra les 20-21 novembre à Barcelone ;
  • Une réflexion sur la position commune de l’UE face à Cuba ;
  • Les relations entre l’Union Européenne et la Géorgie ;
  • La sécurité et le développement au Sahel.

La séance formelle du CAE a porté sur les points sujets suivants :

  • L’état du processus de paix au Proche-Orient ;
  • L’avenir de la politique européenne de voisinage, suite au questionnaire adressé par Catherine Ashton et Stefan Füle, Commissaire européen en charge du voisinage et de l’élargissement, aux Etats membres en juillet dernier, sur l’avenir de cette politique ;
  • Le statut de l’UE aux Nations unies.

    Enfin, la France et l’Allemagne ont rappelé brièvement les résultats du sommet de Deauville des 17 et 18 octobre derniers.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014