Accès rapide :

Conseils Affaires générales et Affaires étrangères (Luxembourg, 26 avril 2010)

Bernard Kouchner a participé le 26 avril, à Luxembourg, aux réunions du Conseil Affaires étrangères, présidé par Catherine Ashton et du Conseil Affaires générales, présidé par Miguel Angel Moratinos.

Le Conseil Affaires étrangères s’est réuni d’abord en session conjointe entre ministres de la Défense et ministres des Affaires étrangères. Dans cette formation, les ministres ont adopté des conclusions sur la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) et ont évoqué la situation en l’Afghanistan, en particulier en endossant un rapport sur la mise en œuvre du plan d’action de l’Union européenne et en échangeant avec Anders Fogh Rasmussen, Secrétaire général de l’Otan sur la coopération UE-OTAN dans ce pays.

Les ministres des Affaires étrangères se sont réunis ensuite seuls et ont abordé les points suivants :

  • le Soudan, avec l’adoption de conclusions et une discussion sur le suivi des élections dans ce pays et la mise en oeuvre de l’accord de paix sur le Darfour ;
  • le Kirghizstan, avec un point sur la situation politique du pays (et l’adoption de conclusions) ;
  • la Birmanie avec une réflexion sur la façon dont l’UE entend mener un éventuel dialogue avec ce pays au lendemain de la publication de la loi sur les élections. Cette discussion a donné lieu à l’adoption de conclusions ;
  • en points "divers", les ministres ont évoqué la situation politique à Madagascar ainsi que la Somalie (question des poursuites judiciaires contre les pirates appréhendés dans le cadre de l’opération Atalante).

    Lors du déjeuner de travail qui a clôturé les travaux du Conseil Affaires étrangères, les ministres ont eu un débat stratégique sur la question de l’allocation des ressources de l’Union européenne et sur la relation de l’UE avec les grands partenaires stratégiques, dans la perspective notamment du Conseil européen extraordinaire du 16 septembre qui sera consacré à ce sujet). En point "divers", ils ont abordé le Kosovo et les Balkans en général dans la perspective de la réunion UE-Balkans du 2 juin à Sarajevo. Enfin la situation en Géorgie a été abordée.

    Trois sujets principaux étaient inscrits à l’ordre du jour du Conseil des Affaires générales :
  • le Service européen pour l’action extérieure : les ministres ont examiné le projet de décision établissant le Service, en vue de s’accorder sur les principaux éléments de cette nouvelle structure ;
  • l’initiative citoyenne : les ministres ont eu un débat d’orientation sur cette innovation du traité de Lisbonne, qui vise à renforcer la démocratie participative au sein de l’Union ;
  • le suivi du Conseil européen des 25-26 mars et l’organisation des travaux sur la nouvelle stratégie européenne pour la croissance et l’emploi ("UE 2020"), en vue de la prochaine réunion des Chefs d’Etat et de gouvernement prévue le 17 juin.

    A noter également que les Ministres sont revenus sur les conséquences de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull et les leçons qu’il est déjà possible d’en tirer.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014