Accès rapide :

Déplacement de Bernard Cazeneuve à l’occasion du Conseil Affaires générales (Luxembourg, 26 juin 2012)

Le ministre délégué chargé des Affaires européennes, M. Bernard Cazeneuve, a participé le 26 juin à la session du Conseil Affaires générales qui s’est tenu à Luxembourg.

Cette rencontre a été très largement consacrée à la préparation du Conseil européen des 28 et 29 juin, dont nous attendons des décisions concrètes en faveur de la croissance et de l’emploi et des orientations pour organiser le travail à venir sur le renforcement et l’intégration de l’Union économique et monétaire (UEM).

Dans ce contexte, les ministres ont eu un déjeuner de travail avec le président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, qui a été l’occasion d’un premier échange sur le rapport qu’il doit rendre, en coopération avec les présidents de la Commission, de l’Eurogroupe et de la Banque centrale européenne, sur l’avenir de l’UEM. Ils ont examiné un projet de conclusions en vue de la réunion du Conseil européen.

Le Conseil a abordé par ailleurs la politique de cohésion et recherchera une « orientation générale partielle » sur quatre « blocs » législatifs. Le Conseil a examiné par ailleurs la dernière version du projet de « boîte de négociation » sur le prochain cadre financier pluriannuel, soumise par la présidence danoise.

En marge du Conseil, M. Cazeneuve a eu un dîner de travail avec son homologue espagnol, M. Inigo Mendez de Vigo. Cette rencontre a permis d’évoquer la préparation du Conseil européen et les sujets d’intérêt bilatéraux.

- Conseil Affaires générales - Conférence de presse de Bernard Cazeneuve (Luxembourg, 26 juin 2012)

"Le premier sujet concernait le Monténégro. Nous avons donné notre accord à l’ouverture des négociations. Nous avons souhaité que l’ouverture de ces négociations se fassent dans un cadre de négociations qui soit strictement défini, avec des procédures précises qui nous garantissent la possibilité, étape après étape, de vérifier que les interrogations formulées par la Commission pourront faire l’objet d’un suivi très attentif qui nous permettra de bien veiller à ce que, sur les sujets qui nous tiennent à cœur, qui concernent essentiellement l’État de droit, la lutte contre le crime organisé, le blanchiment, le bon fonctionnement de la justice monténégrine, les choses puissent s’organiser convenablement. Nous l’avons fait dans un esprit de consensus, au terme d’une discussion avec la Commission qui a permis d’aboutir. Tout cela se passe conformément à ce que nous souhaitions, grâce à un travail de la présidence danoise que je veux saluer, qui a été de très grande qualité."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014