Accès rapide :

Conseil Affaires générales et Relations extérieures : principaux résultats (Luxembourg, 13 octobre 2008)

Illust: Bernard Kouchner et, 20.8 ko, 250x171
Bernard Kouchner et Benita Ferrero-Waldner
(13.10.08) ©Conseil de l’UE 2008

Le Conseil Affaires générales et Relations extérieures s’est tenu à Luxembourg sous la présidence du ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

- Les 27 ministres ont préparé le Conseil européen des 15 et 16 octobre, en particulier la réponse à la crise financière. A cette occasion, ils ont accueilli très positivement les propositions et les décisions prises par les Chefs d’Etat de la zone Euro à Paris le 12 octobre en vue de décisions au Conseil européen des 15 et 16 octobre. La Commission s’est engagée à proposer des textes portant sur les normes comptables et la protection des épargnants et a annoncé un groupe de travail sur la supervision financière dans l’Union européenne, dirigé par Jacques de Larosière. Le Conseil a évoqué les grandes lignes du paquet climat-énergie en vue des discussions des Chefs d’Etat et rappelé l’objectif d’aboutir avant la fin de l’année à un accord maintenant un niveau élevé d’ambition tout en permettant de sauvegarder la compétitivité des industries européennes. Les ministres ont adopté le pacte sur l’immigration et l’asile qui est une des priorités de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.

  • Les ministres ont salué le retrait des troupes russes des zones adjacentes à l’Ossétie du Sud et à l’Abkhazie, quelques jours après le déploiement des observateurs européens : il s’agit d’une étape essentielle dans la mise en œuvre des accords du 12 août et du 8 septembre. Les parties doivent poursuivre la mise en œuvre de ces accords, notamment en ce qui concerne le rôle de la MONUG et des observateurs de l’OSCE. L’Union européenne, engagée depuis le début de cette crise, prendra une part active dans les discussions qui débuteront le 15 octobre à Genève et qui traiteront en particulier de la sécurité et de la stabilité dans la région ainsi que de la question des déplacés et des réfugiés.
    Lire les conclusions du Conseil

Illust: Jean-Pierre Jouyet,, 17.1 ko, 250x130
Jean-Pierre Jouyet, Javier Solana,
Bernard Kouchner et Benita Ferrero-Waldner
(13.10.08) ©Conseil de l’UE 2008

  • Le Conseil a déclaré que l’Union européenne était prête à approfondir ses relations avec la Moldavie et à négocier prochainement un nouvel accord avec ce pays, qui ira au-delà de l’actuel accord de partenariat et de coopération. L’Union européenne, qui a rappelé son attachement à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Moldavie, va renforcer son engagement dans les efforts de résolution du conflit en Transnistrie. Le Conseil a appelé toutes les parties concernées à reprendre les négociations dans le format « 5+2 ».
    Lire les conclusions du Conseil
  • S’agissant du Zimbabwe, le Conseil a appelé à la mise en œuvre de l’accord du 15 septembre et a rappelé sa disponibilité à adopter, dès que cet accord sera mis en œuvre de manière effective, un ensemble de mesures de soutien à la consolidation de la démocratie et au redressement économique et social du pays. L’Union pourrait en revanche, en cas de blocage continu de la mise en œuvre de cet accord, décider de nouvelles sanctions.
    Lire les conclusions du Conseil
  • A propos de la Biélorussie, le Conseil a constaté que malgré certaines améliorations, les élections législatives du 28 septembre n’ont pas correspondu aux critères démocratiques de l’OSCE. L’Union européenne est prête à un dialogue exigeant avec les autorités biélorusses et avec tous ceux qui participent au débat démocratique, dans le but d’encourager des progrès réels sur la voie du renforcement de la démocratie et du respect des droits de l’Homme. Dans cet esprit, les mesures restrictives européennes existantes ont été prolongées pour un an, à l’exception de certaines interdictions de séjour. Le ministre biélorusse des Affaires étrangères, M. Martynov, a été invité pour une rencontre en format troïka en marge du Conseil.
    Lire les conclusions du Conseil
  • Les ministres des Affaires étrangères des 27 ont souhaité encourager un certain nombre d’évolutions positives constatées depuis un an en Ouzbékistan : abolition de la peine de mort, libération de 8 militants des droits de l’homme (sur 23), autorisation de Mme Tadjibaeva à se rendre à l’étranger pour suivre des soins, disponibilité au dialogue avec l’UE. C’est dans ce contexte qu’ils ont décidé de ne pas renouveler certaines interdictions de séjour. Si l’Union européenne constate que l’évolution de la situation en Ouzbekistan n’évolue pas positivement, elle pourra décider de reprendre ces sanctions.
    Lire les conclusions du Conseil

Illust: Javier Solana et, 21.4 ko, 250x171
Javier Solana et Jean-Pierre Jouyet
(13.10.08) ©Conseil de l’UE 2008

  • Le Conseil a enfin décidé de proposer au Mexique un partenariat stratégique avec l’Union européenne afin de promouvoir de manière conjointe avec ce pays nos valeurs et nos intérêts communs sur la scène internationale.
    Lire les conclusions du Conseil

- En marge du Conseil, s’est tenu le Conseil d’association Union européenne-Maroc, au cours duquel le Conseil a décidé de conférer au Maroc le statut avancé dans le cadre de la politique de voisinage.

Pour en savoir plus

- Lire les conclusions du Conseil Affaires générales et Relations extérieures : Zimbabwe, Géorgie/Russie, Biélorussie, Ouzbékistan, Union européenne/Mexique, Moldavie.

- Lire la conférence de presse conjointe de Bernard Kouchner et de Jean-Pierre Jouyet (Luxembourg, 13 octobre 2008)

"L’Europe, une fois de plus, sur la question de la Géorgie, du système bancaire, de la régulation nécessaire et indispensable, comme dans d’autres domaines, a un rôle à jouer. Dans cette économie de marché devenue folle, je pense que l’Europe a déjà joué et jouera un rôle très important. Il y a par ailleurs une proposition d’initiative internationale, avant la fin de l’année. Ce sera la réunion d’un G7, un G8 ou un G14."

- Le site de la Présidence française du Conseil de l’UE


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014