Accès rapide :

Conseil Affaires étrangères (Bruxelles, 23 janvier 2012)

Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, M. Alain Juppé, a participé au Conseil des Affaires étrangères qui s’est tenu le 23 janvier, à Bruxelles, sous la présidence de la Haute Représentante pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton.

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont travaillé sur les sujets suivants :

1) L’adoption de sanctions fortes contre le régime iranien, consistant notamment en un embargo pétrolier et un gel des avoirs de la Banque centrale. Ces sanctions répondent à la poursuite préoccupante du programme nucléaire iranien, et ont pour but d’amener le régime iranien à respecter ses obligations et à reprendre le dialogue avec la communauté internationale de manière sérieuse ;

2) La question de la levée progressive des sanctions contre la Birmanie, à commencer par une suspension des interdictions de visa pour les autorités birmanes. Les ministres ont discuté des évolutions très positives intervenues récemment ;

3) L’adoption de nouvelles sanctions contre le régime syrien, visant des entités et des personnalités liées ou finançant la répression. Les ministres sont revenus sur la situation en Syrie, notamment à la lumière des résultats de la réunion de la Ligue arabe prévue dans les prochains jours ;

4) Le processus de paix au Proche-Orient, et plus particulièrement la situation à Gaza et dans la zone C, ainsi que la situation en Egypte ;

5) Le dialogue Serbie/Kosovo, notamment dans la perspective de l’examen en février prochain, par le Conseil Affaires générales, de la décision relative au statut de candidat à l’adhésion à l’Union ;

6) Le renforcement des sanctions européennes contre le régime biélorusse, en raison de la poursuite de la répression interne ;

7) L’évaluation de la situation au Soudan et au Soudan du Sud ;

8) Le développement de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC), avec l’activation, pour la première fois, du Centre d’opérations de l’UE, pour les opérations en cours et à venir dans la Corne de l’Afrique, comme cela avait été prévu par les ministres des Affaires étrangères en décembre dernier.
Lire les conclusions sur l’activation du centre d’opérations pour la corne de l’afrique (Bruxelles, 23 janvier 2012)

- Iran-Syrie-Birmanie - Point de presse d’Alain Juppé avec divers médias (Bruxelles, 23 janvier 2012)

"Nous avons bien travaillé aujourd’hui, ce Conseil a été très consensuel. D’abord sur l’Iran, vous connaissez notre position, notre objectif est de faire en sorte que l’Iran renonce à son programme nucléaire militaire et se conforme aux résolutions du Conseil de sécurité et du Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique. La voie du dialogue est toujours ouverte, mais l’Iran refuse de s’y engager avec transparence et honnêteté intellectuelle, si je puis dire."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014