Accès rapide :

Biodiversité

Les enjeux en matière de biodiversité à Rio +20

Tout autant que l’eau ou l’air, la biodiversité est essentielle à la vie et au bien être de tout être humain. C’est elle qui nous fournit de quoi nous nourrir, nous vêtir, ou nous soigner. Elle nous rend d’innombrables services comme la régulation du climat, l’atténuation des catastrophes naturelles, la lutte contre l’érosion des sols.

Pourtant, partout sur la planète, la biodiversité est menacée par les activités humaines. Les Etats Parties àla Convention sur la diversité biologique se sont donné une stratégie pour enrayer cette dégradation. Le Sommet de Rio+20 doit être l’occasion de proposer des voies pour avancer dans ce sens.

Les forêts, quant à elles, concentrent des enjeux globaux considérables en matière de biodiversité et de lutte contre l’effet de serre et concentrent à ce titre l’attention de tous à l’approche de Rio+20. La gouvernance des enjeux forestiers internationaux reste à ce jour très parcellaire et devrait bénéficier indirectement des réformes envisagées à l’approche de Rio en matière de gouvernance internationale de l’environnement au sens large.

La France s’engage à Rio +20 en matière de biodiversité

La France et l’Europe s’engagent à renforcer la prise en compte de la biodiversité et des services rendus par les écosystèmes dans toutes les politiques publiques. Pour ce faire, elles proposent un partenariat mondial, associant la société civile, et le développement de nouveaux indicateurs complémentaires du PIB. Il s’agira, en particulier de mesurer la valeur économique du capital naturel, d’intégrer cette valeur du capital naturel dans les comptes nationaux et de promouvoir l’investissement dans le capital naturel.

Concernant le secteur des forêts, la France :

- défendra la vision de la gestion durable des forêts adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies en 2007 ;

- confirmera son engagement en tant que partie prenante active du plan d’action FLEGT de l’Union européenne concernant l’exploitation illégale et le commerce du bois, et du mécanisme REDD+ pour la lutte contre la déforestation mis en place à l’occasion du Sommet de Copenhague sur le climat ;

- fera également valoir son expérience et ses perspectives au sujet des forêts tropicales en présentant un certain nombre de projets emblématiques et en diffusant un ouvrage collectif de l’ensemble des acteurs français (publics, privés, universitaires et associatifs).

Pour en savoir plus :

Site de référence :

- Site du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE)

Mise à jour : 16.05.12


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014