Accès rapide :

Journée internationale des femmes

8 mars : Création de la Journée internationale des femmes

Le rôle des Nations unies

Rares sont les causes dont l’ONU assure la promotion qui aient suscité un appui plus intense et plus vaste que la campagne menée pour promouvoir et protéger l’égalité des droits des femmes. La Charte des Nations unies, signée à San Francisco en 1945, a été le premier instrument international à proclamer l’égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine. Depuis, l’Organisation a aidé à créer un patrimoine historique de stratégies, normes, programmes et objectifs convenus au plan international pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.

Au fil des ans, l’action menée par l’ONU en faveur de la promotion de la femme a pris quatre orientations précises :

  • promotion de mesures juridiques ;
  • mobilisation de l’opinion publique et de l’action internationale ; - formation et recherche, y compris compilation de statistiques ventilées par sexe ;
  • assistance directe aux groupes désavantagés.

Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes du monde entier.

- La Journée internationale des femmes sur le site des Nations unies

Chronologie des événements les plus marquants

1909 - La première Journée nationale de la Femme est célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis le 28 février. Les femmes ont continué à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

1910 - L’Internationale socialiste réunie à Copenhague instaure une Journée internationale de la femme pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour soutenir leur obtention du droit de vote. à obtenir le suffrage universel des femmes.

1911 - Un an après la décision de Copenhague l’année précédente, la Journée internationale de la femme est célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, où plus d’un million de femmes et d’hommes assistent à des rassemblements. Outre le droit de voter et d’exercer une fonction publique, les femmes exigent le droit au travail, à la formation professionnelle, et la fin des discriminations sur le lieu de travail.

Moins d’une semaine plus tard, le 25 mars, le tragique incendie de l’atelier Triangle à New York coûte la vie à plus de 140 ouvrières, pour la plupart des immigrées italiennes et juives. Cet événement aura une forte influence sur la législation du travail aux Etats-Unis marquant durablement les esprits comme une tragédie illustrant les violences faites aux femmes sur leur lieu de travail.

1913-1914 - Dans le cadre du mouvement pacifiste qui s’active à la veille de la Première Guerre mondiale, les femmes russes célèbrent leur première Journée internationale de la Femme le dernier dimanche de février 1913. Dans les autres pays d’Europe, le 8 mars commence à s’imposer. Des femmes tiennent des rassemblements pour protester contre la guerre ou encore pour exprimer leur solidarité avec les femmes des autres pays.

1917 - La Grande guerre a déjà tué près de deux millions de soldats russes. Les femmes russes choisissent à nouveau le dernier dimanche de février pour faire la grève et obtenir "du pain et la paix ". Les dirigeants politiques s’élèvent contre la date choisie pour cette grève, mais les femmes en colère passent outre. Quatre jours plus tard, le Tsar abdique et le gouvernement provisoire accorde le droit de vote aux femmes, le dimanche 23 février dans le calendrier géorgien, soit le 8 mars dans le calendrier julien.

La Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale. Le mouvement féministe en plein essor, qui avait été renforcé par quatre conférences mondiales sur les femmes organisées sous l’égide de l’ONU, a aidé à faire de la célébration de cette Journée le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique. De plus en plus, la Journée internationale de la femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Mise à jour : janvier 2012

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014