Accès rapide :

La promotion de l’innovation technologique française

La France s’est engagée depuis une dizaine d’années dans une politique active en matière d’innovation (loi sur l’innovation et la recherche de 1999), approfondie dans le cadre de la loi du 18 avril 2006 sur la recherche. L’un des objectifs est « d’intensifier la dynamique d’innovation et de tisser des liens plus étroits entre la recherche publique et la recherche privée ».

Dans le cadre du Pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi de 2012, le gouvernement s’est engagé dans une politique de renforcement des incitations et soutiens à l’innovation

  • maintien du crédit impôt recherche et extension du dispositif aux activités d’innovation pour les PME,
  • renforcement des moyens du transfert de la recherche vers le tissu économique,
  • internationalisation des pôles de compétitivité,
  • accompagnement des PME innovantes

Les programmes d’aide à l’internationalisation des entreprises innovantes françaises, ou d’attraction d’entreprises étrangères dans l’écosystème de l’innovation français, permettent de soutenir ces objectifs.

Le MAEDI développe ainsi des programmes à destination des entreprises et des pôles de compétitivité.

C’est par ailleurs dans ce contexte de promotion de la France comme « terre d’innovation » qu’ont été mises en place de grandes opérations telles que le Concours Mondial d’Innovation ou encore l’initiative « French Tech ».

Le Concours Mondial d’Innovation

Faisant suite à la Commission Innovation 2030, mis en place par le Président de la République en avril 2013 et présidée par Mme Anne Lauvergeon, le Concours Mondial d’Innovation (CMI) a pour objectif de faire émerger les talents et futurs champions de l’économie française. A travers ce concours, il s’agit d’encourager les talents d’aujourd’hui pour créer notre richesse collective de demain, que ces talents soient en France ou à l’étranger. Le Gouvernement souhaite ainsi attirer les talents du monde entier pour qu’ils réalisent leurs projets en France.

En savoir plus  : Le concours Mondial d’Innovation sur entreprises.gouv.fr

La « French Tech »

Lancée en février 2013, la « French Tech » est une initiative interministérielle portée par le secrétariat d’Etat chargée du numérique. Elle est financée par le Programme d’Investissement d’Avenir (PAI).

Son objectif est de favoriser l’émergence de startup françaises, de les aider à grandir et à se développer internationalement et de promouvoir l’écosystème français à l’étranger.

Outre le MAEDI, sont associés à cette initiative les acteurs publics suivants :

  • Bpifrance ;
  • Business France ;
  • Caisse des dépôts et des consignations (CDC) ;
  • Le MINEFI / DG Trésor et DG Entreprises ;
  • Commissariat Général à l’Investissement (CGI).

Le Ministère est particulièrement mobilisé sur le volet attractivité de la « French Tech » auquel est associé un budget de 15 millions d’euro destiné à être investi dans des opérations d’attractivité à l’international.

En savoir plus : LaFrenchTech.com

Enfin, l’innovation technologique est de plus en plus présente dans les coopérations scientifiques et technologiques bilatérales, qui prennent maintenant en compte cette dimension de promotion de l’innovation et de soutien à l’internationalisation des entreprises innovantes.

La coopération dans le domaine de l’innovation est suivie de façon spécifique avec certains pays partenaires présentant des enjeux particuliers. Il existe ainsi plusieurs groupes de travail mixte sur l’innovation avec les principaux pays partenaires.

Le Ministère et son réseau diplomatique organisent également de façon régulière des événements type Club R&D et Club innovation ouverte.

Programme "Horizon 2020"

L’Union européenne a adopté en 2013 une stratégie pour l’emploi et la croissance qui met tout particulièrement l’accent sur la formation, l’innovation et la croissance verte. Le programme cadre européen pour la recherche et l’innovation, « Horizon 2020 », s’inscrit dans cette ambition.

Horizon 2020 est articulé autour de trois grandes priorités : l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux. Il présente plusieurs nouveautés : des appels à projets moins prescriptifs et des programmes s’étalant sur 2 ans, une simplification des procédures, un objectif d’allocation de 20% du budget des piliers 2 (primauté industrielle) et 3 (défis de société) aux PME soit environ 8 Mds€, enfin des crédits accrus pour le Conseil européen de la recherche (ERC) qui offre des possibilités importantes pour les chercheurs de talent.

Doté d’un budget de près de 80 Mds€ pour la période 2014-2020, il constitue une formidable opportunité pour nos universités, nos organismes de recherche et nos entreprises, mais également un véritable défi pour améliorer nos performances :

  • Un défi scientifique d’abord : Horizon 2020 permet de faire avancer la recherche européenne, en mettant à la disposition des chercheurs des programmes communautaires dédiés à l’excellence scientifique (financements du conseil européen de la recherche – ERC -, actions Marie Curie, infrastructures de recherche).
  • Un défi socio-économique aussi  : Horizon 2020 doit permettre à l’Europe de relancer son économie et de renforcer sa compétitivité, notamment grâce à la mise en place de partenariats publics-privés, d’instruments dédiés au secteur privé et plus particulièrement aux PME grâce à l’orientation accrue du programme-cadre Horizon 2020 vers le soutien à l’innovation.
  • Enfin, Horizon 2020 accorde 38% de son budget aux « défis sociétaux » qui traitent de la santé, de la bio-économie, de l’énergie, des transports, du changement climatique, des sociétés inclusives et de la sécurité.

En savoir plus : Horizon2020.gouv.fr

Février 2015

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015