Accès rapide :

Editorial du général Clément-Bollée

Qu’y-a-t-il de commun entre la révolte en Libye, les évolutions observées en Côte d’Ivoire, au Niger et en Guinée, ou encore la situation future de l’Irak ou de l’Afghanistan ? Ces processus de transition démocratique ont chacun leur dynamique particulière, mais tous affrontent le même défi : comment garantir ensemble la sécurité, la liberté et la prospérité ?

Depuis une quinzaine d’années, le concept de « réforme du secteur de la sécurité » (RSS), qui incite à une approche coordonnée des réformes à conduire dans les différents secteurs de la sécurité (armées, police, gendarmerie, justice, contrôle parlementaire, média…), s’est affirmé comme une réponse à ce défi, et comme un élément essentiel des processus de paix et de stabilité au profit des pays en situation de conflit, de post-conflit ou de paix relative.

Les bouleversements géopolitiques de l’année écoulée, issus du « Printemps arabe » et des transitions engagés dans d’autres pays, ont ouvert de nouveaux champs d’intervention, théoriques et pratiques, pour la RSS. La France n’est pas restée à l’écart de ces évolutions, et nos actions se sont profondément adaptées à la nouvelle donne.

L’heure est venue de dresser un bilan. Les articles qui composent cette édition – mêlant les contributions d’experts et les témoignages de praticiens – rendent compte de l’extraordinaire vitalité du sujet. De l’organisation doctrinale déclinée par les principaux acteurs (ONU, OIF, Union africaine…) à la mise en pratique, de façon parfois originale, par la DCSD, aux côtés d’autres acteurs du MAE, ces articles soulignent les potentialités mais aussi les limites de la RSS.

Telle est l’ambition de cette nouvelle édition de Partenaires sécurité défense, dont les analyses multiples aideront à mieux saisir les défis du temps présent.

Ce travail n’aurait pu se tenir sans l’active participation des institutions partenaires que sont l’ONU, l’Union européenne, l’OIF ou l’Union africaine. Chacune d’elles a bien voulu apporter sa contribution spécifique, c’était important pour une complète couverture et une bonne compréhension du sujet. Qu’elles en soient toutes ici remerciées.

Bonne lecture à tous !

Le général de corps d’armée Bruno Clément-Bollée,

Directeur de la Coopération de Sécurité et de Défense

Retrouver l’intégralité du n°269 de la revue Partenaires Sécurité Défense

Mise en ligne : juin 2012


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014