Accès rapide :

Indonésie

Sur le plan quantitatif, il y a près de 3 000 établissements d’enseignement supérieur, de statut public (82 universités et 20 établissements polytechniques), ou privé (2 878 dont 378 universités), en Indonésie qui reçoivent quelque 6,2 millions d’étudiants . Le niveau de ces établissements est très disparate, les meilleurs d’entre eux étant concentrés sur l’île de Java (Université Gadjah Mada à Yogyakarta, Institut de Technologie à Bandung, Université Padjadjaran à Bandung, Université Indonesia à Jakarta, Institut de Technologie à Surabaya, Université Diponegoro à Semarang). Au niveau régional, la première université indonésienne du classement THES-QS World University Rankings pour 2014, Université Indonesia, est 310ème et 71ème en Asie ; l’Institut de Technologie à Bandung est dans la tranche 461-470ème et 125ème en Asie. Ceci explique en grande partie l’intérêt des élites indonésiennes pour les formations à l’étranger, notamment en Australie, en Malaisie, au Japon, en Corée, en Chine, aux Etats-Unis et en Europe.

Sous l’impulsion de l’ancienne direction générale de l’enseignement supérieur (DIKTI), plusieurs projets destinés à améliorer l’enseignement supérieur indonésien ont été lancés. Un ambitieux programme de formation des enseignants chercheurs, financé par des bourses ministérielles, est en place depuis plus de quatre ans.

Le programme DDIP (Double Degree Indonesia Perancis) est original puisqu’il s’inscrit dans un cycle de formation diplômante indonésien auquel il donne une dimension internationale. Chaque année, une soixantaine d’enseignants inscrits dans un master indonésien (technologie à Université Indonesia, tourisme à Udayana, gestion à UNAIR, agriculture à IPB, sciences naturelles à ITB et sciences de la mer à UNDIP) suivent des cours intensifs de français parallèlement à leur cours de spécialité. Après sélection par les établissements français, les étudiants retenus effectuent leur deuxième année de master en France. En cas de succès, ils obtiennent donc le diplôme français et le diplôme indonésien. Les frais de voyage et la bourse de vie sont en principe assurés par le ministère de la recherche, de la technologie et de l’enseignement supérieur, l’Institut Français d’Indonésie se chargeant d’offrir des bourses de couverture sociale.

L’ancien ministère de l’Education et de la Culture (DIKBUD) proposait par ailleurs un programme de bourses d’excellence (Beasiswas Unggulan) ouvert à l’international au niveau licence et Master pour les meilleurs étudiants indonésiens. L’Institut français d’Indonésie a signé un accord de coopération avec le DIKBUD pour s’associer à ce programme au moyen de cofinancement. En 2014, 45 bourses ont été octroyées.

Par ailleurs, l’Institut français d’Indonésie a décidé poursuivre le co-financement du programme appelé « Fast Track » ouvert à une dizaine d’étudiants indonésiens d’excellence. Ce programme leur permet de valider leur quatrième année de licence indonésienne lors de la validation de leur première année de master en France.

Télécharger la fiche en format pdf

Doc:Fiche Curie Indonésie , 95 ko, 0x0
Fiche Curie Indonésie - (PDF, 95 ko)

Mise en ligne : 21.11.14


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015