Accès rapide :

Diplomatie et santé

Initiative "Diplomatie & Santé" (Foreign Policy and Global Health initiative)

Origine et composition

A l’invitation des ministres des Affaires étrangères norvégien et français, l’initiative Diplomatie Santé (Foreign Policy and Gobal Health initative) a été lancée à New-York en septembre 2006. Le groupe Diplomatie Santé comprend l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Indonésie, la France, la Norvège, le Sénégal, et la Thaïlande, sept pays de différents niveaux de développement, réunis par leur engagement commun en faveur d’une attention accrue aux enjeux de santé mondiale dans le domaine de la politique étrangère.

Aujourd’hui, le groupe Diplomatie Santé a acquis une véritable légitimité, soutenu à la fois par la Directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), par le Secrétaire général des Nations unies, qui publie chaque année un rapport sur le thème « Santé mondiale et politique étrangère ».

Les thèmes de travail du groupe

Le 20 mars 2007, les sept pays de l’initiative ont défini un agenda pour l’action à travers la déclaration ministérielle d’Oslo, qui a défini dix thèmes de travail :

la préparation au risque pandémique,
les maladies infectieuses émergentes,
les ressources humaines en santé,
la santé en situation de conflits,
les crises humanitaires et désastres naturels,
le VIH/sida,
la santé et l’environnement,
la santé et le développement,
la santé et les politiques commerciales,
la gouvernance pour la sécurité sanitaire.

Les pays ont réitéré leur engagement en faveur de la santé mondiale à travers la déclaration ministérielle du 22 septembre 2010 "Répondre aux nouveaux défis et fixer des priorités pour l’avenir- la déclaration d’Oslo trois ans après et au-delà". Cette déclaration prévoyait notamment de "promouvoir dans l’agenda multilatéral une couverture sanitaire universelle".

Fonctionnement

L’initiative Diplomatie Santé fonctionne comme un cadre de concertation informel entre les sept ministres des Affaires étrangères pour porter les enjeux de santé à l’international.

La coordination du groupe est assurée à tour de rôle par l’un des sept pays de l’initiative. Après une coordination brésilienne marquée par la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé, la France a axé la coordination 2012 sur le thème de la couverture sanitaire universelle.

Les ministres des Affaires étrangères ont mandaté des « experts en santé mondiale » pour les représenter lors de réunions préparatoires qui se tiennent une à deux fois par an, dans le pays assurant la coordination de l’initiative. Les Missions permanentes à Genève assurent le suivi continu des travaux du groupe par des réunions mensuelles visant à préparer les projets de communiqué ministériel et les résolutions portées par le groupe. Les résolutions présentées par le groupe Diplomatie Santé à l’Assemblée générale sont ensuite négociées par les représentations permanentes à New-York.

Les résolutions « Santé mondiale et politique étrangère »

Parmi les principales réalisations du groupe Diplomatie Santé, on peut citer les résolutions "Santé mondiale et politique étrangère", portées depuis 2008 à l’Assemblée générale des Nations unies.

- la résolution A/RES/63/33, du 26 novembre 2008, définissait les objectifs de l’initiative Diplomatie et Santé (PDF), et inscrivait un point permanent à l’ordre du jour de l’Assemblée générale intitulé "Santé mondiale et politique étrangère" ;

- la résolution A/RES/64/108, du 10 décembre 2009 (PDF), abordait les thèmes des maladies infectieuses émergentes et des ressources humaines en santé ;

- la résolution A/RES/65/95, du 9 décembre 2010 (PDF), plaidait en faveur d’une gouvernance mondiale pour la sécurité sanitaireet de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement en santé [lien ] ;

- la résolution A/RES/66/115, du 12 décembre 2011 (PDF), évoquait les enjeux à l’intersection entre santé, environnement et catastrophes naturelles ;

Sous coordination française, le groupe Diplomatie Santé a porté le 12 décembre 2012 la résolution A.67/81 dédiée à la couverture sanitaire universelle, et co-parrainée par 90 États.

Mise à jour : 15.03.13

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014