Accès rapide :

Couloir biologique entre les parcs Puracé et Cueva de los Guacharos en Colombie

  • Institution porteuse : Ministère des Affaires étrangères
  • Bénéficiaire : Corporation autonome régionale du Haut Magdalena (Colombie)
  • Année de première signature de la Convention : 2001
  • Thématique d’intervention : Biodiversité

Contexte
Le couloir entre les Parcs naturels nationaux (PNN) de Puracé et de Cueva de los Guarachos est actuellement soumis à un taux de déforestation de 3,77 % annuel qui, s’il se poursuit, conduira à la disparition de la couverture forestière dans les 30 prochaines années. Les écosystèmes formant le couloir écologique sont d’une importance vitale, non seulement pour la conservation de la diversité biologique et la beauté paysagère, mais également pour la conservation des ressources hydriques.

Objectif du projet
Le projet a pour objectif de conserver, restaurer, et gérer les écosystèmes du couloir biologique entre les parcs de Puracé et de Cueva de los Guarachos, dans le but de garantir l’offre environnementale de biodiversité et des ressources hydriques, d’améliorer la qualité de vie des populations locales et de favoriser la capture de CO2 atmosphérique.

Les objectifs spécifiques du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) pour le développement du couloir biologique et de sa zone d’influence sont au nombre de cinq :

- institutionnaliser le couloir biologique par un décret départemental ("ordenancia") ratifiant les accords des quatre communes concernées ;

- arrêter la dynamique de déboisement de la forêt naturelle menacée par huit fronts de colonisation ;

- délimiter huit zones dégradées pilotes de 150 ha, à reboiser par application de modèles agro-forestiers,en relation avec les huit fronts de colonisation ;

- établir une zone de réserve de la société civile ("área de reserva de la sociedad civil") au sein du couloir écologique ;

- former 160 formateurs environnementaux ou leaders communautaires à la gestion durable du couloir biologique et de sa zone d’influence.

Mise en œuvre du projet

  • Maître(s) d’ouvrage du projet : La Corporación Autónoma Regional del Alto Magdalena (CAM), autorité environnementale du département du Huila, en collaboration avec l’Asociación de Grupos Ecológicos y CabildosVerdes ALTO YUMA, représentant les groupements écologiques du sud du département du Huila devant les entités institutionnelles et non gouvernementales.
  • Maître(s) d’œuvre du projet  : Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM).

Financement

  • Coût total de l’opération : 4,3 millions d’euros
  • Contribution du FFEM : 1,6 millions d’euros
  • Image Diaporama - Le Parc naturel national de Puracé (Photo : (...)

    Le Parc naturel national de Puracé (Photo : Neil Palmer - CIAT)

  • Image Diaporama - Le Parc naturel national de Puracé (Photo : (...)

    Le Parc naturel national de Puracé (Photo : Neil Palmer - CIAT)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014