Accès rapide :

Togo

Les échanges commerciaux entre la France et le Togo en 2013

Les exportations françaises ont augmenté en 2013 à 397,9 M€, opérations de courtage de produits pétroliers inclus, mais ont régressé à 195,4 M€ hors courtage. Les premiers postes sont les IAA, les produits pharmaceutiques et les biens d’équipement, matériel de transport inclus. La part de marché de la France régresse mais elle reste le second fournisseur derrière la Chine. Les importations françaises se sont réduites à 9,1 M€ et sont composées essentiellement de produits agricoles.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (588.9 ko).

Le commerce extérieur du Togo en 2013

En 2013, les exportations et importations togolaises ont atteint respectivement 755 M€ (+7,8%) et 1,5 Md€ (+16,4%). Le déficit commercial s’est dégradé et a atteint, avec -753 M€, son niveau le plus élevé des dix dernières années. Une grande partie des échanges est constituée d’opérations de transit (importation puis réexportation vers les pays de l’hinterland).Les exportations de phosphates ne sont pas retracées en 2013. Les exportations de ciment-clinker poursuivent leur progression, tandis que les ventes de coton accusent un ralentissement. La formalisation du marché du carburant et le dynamisme des investissements du BTP et des mines stimulent les importations. Au plan géographique les échanges commerciaux ont stagné avec l’Union Européenne et ralenti avec les Etats-Unis ; ils ont en revanche progressé avec l’UEMOA et l’Asie.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (686.6 ko).

Les investissements directs étrangers au Togo

Les flux d’investissements étrangers ont repris en 2009 avec la stabilisation sociopolitique du Togo et ont permis une augmentation régulière du stock qui a atteint en 2012 892 M USD soit 24,5% du PIB. Ils se sont élevés à 166 M USD en 2012 (derniers chiffres connus), en baisse de 2,76% par rapport à 2011,. Les flux d’investissements français en direction du Togo s’élèvent pour leur part à 6 M USD en 2012. Plusieurs projets d’envergure se sont développés au Togo ces dernières années : implantation d’une cimenterie par Heidelbergcement, construction d’un 3éme quai par Bolloré, ainsi que d’une nouvelle darse et d’un nouveau terminal à conteneurs par un groupement MSC-China Merchants Company. L’attribution du permis d’exploiter un très important gisement de phosphates est attendue. Les autorités togolaises ont en outre créé une holding dénommée Togo Invest Corporation, dont le rôle sera de nouer des partenariats public-privé pour financer des projets de mise en valeur du corridor Lomé-frontière du Burkina Faso.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (375.8 ko).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014