Accès rapide :

Thaïlande

Les échanges commerciaux entre la France et la Thaïlande en 2013

L’année 2013 se caractérise par une consolidation de nos exportations vers la Thaïlande. Soutenues à nouveau par la filière aéronautique, elles ont cru significativement de 12,6 % en g .a. Dans le même temps, nos importations n’ont augmenté que de 1%. Pour la première fois depuis 2005, nous enregistrons un excédent (216,7 M EUR) de notre balance commerciale avec le Royaume et un taux de couverture de 110%. La Thaïlande demeure le 3ème client de la France au sein de l’ASEAN, derrière Singapour et la Malaisie. Elle est son 36ème client global (37ème en 2012) et son 40ème fournisseur (41ème en 2012).

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (307.4 ko).

Le commerce extérieur de la Thaïlande en 2013

Pour la première fois depuis 4 ans, les exportations Thaïlandaises se sont contractées en 2013, le ralentissement de la croissance chinoise et l’atonie des marchés européens en étant les causes principales. Parallèlement, les importations n’ont reculé que de 1,9% contribuant ainsi à la dégradation du déficit commercial. La Chine, premier client et second fournisseur, devance le Japon et s’affirme comme le premier partenaire commercial du Royaume. Les exportations sont principalement portées par les filières électronique, automobile et agroalimentaire.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (359.5 ko).

Les investissements directs étrangers en Thaïlande

Le stock des investissements directs français en Thaïlande a plus que doublé de 2006 à 2012 pour atteindre 3,09 Mds €. Nos flux, en sensible recul, se sont élevés à 121,8 M € et placent notre pays au 17ème rang des investisseurs étrangers (10ème en stock). La plupart de nos grands groupes y sont implantés depuis de nombreuses années, certains ayant fait de la Thaïlande leur plate-forme industrielle en ASEAN. Une part non négligeable des nouveaux investissements résulte d’une extension d’activités existantes. Le régime d’investissement étranger de la Thaïlande est globalement libéral.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (365.1 ko).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014