Accès rapide :

Inde

Les échanges commerciaux entre la France et l’Inde en 2013

Les échanges commerciaux entre la France et l’Inde sont déséquilibrés au détriment de la France. Depuis 2000, le solde commercial de la France vis-à-vis de l’Inde a presque toujours été négatif.
Alors qu’il s’était très nettement réduit en 2012 pour s’établir à 1,4 Mds€, le déficit commercial est reparti à la hausse en 2013 : +17,9 % sur un an, à 1,7 Md€ du fait d’un recul sensible de nos exportations (2,7 Mds€ après 3,3 Mds€) et malgré une légère baisse de nos importations (de 4,7 M€ à 4,4 Mds€).

Les trois premiers mois de l’année 2014 laissent présager d’une poursuite de ces évolutions défavorables avec une très forte contraction des exportations (-18,8 % par rapport au premier trimestre 2013, à 662 M€) alors que les importations augmentent sensiblement (+13,3 % à 1391 M€). Le déficit commercial se creuse donc significativement au cours de la période : +77,0 % à 729 M€. La stabilité attendue de nos livraisons aéronautiques rend peu probable le scénario d’un retournement de tendance en cours d’année.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (227.4 ko).

Le commerce extérieur de l’Inde en 2013

Le déficit commercial de biens de l’Inde s’est régulièrement creusé au cours des dix dernières pour culminer à 190,3 Mds USD en 2012/13 (soit 10,4 % du PIB). A la faveur de plusieurs mesures d’urgence décidées conjointement par le gouvernement et la Banque centrale au cours de l’été dernier, ce déficit s’est réduit en 2013/14, pour atteindre 137,0 Mds USD (soit 6,9 % du PIB). Cette année-là, les importations ont représenté 450,6 Mds USD et ont été composées à 40 % d’hydrocarbures et à 13 % d’or et de pierres précieuses. Quant aux exportations, elles se sont élevées à 313,5 Mds USD, les produits pétroliers raffinés et la bijouterie constituant les principaux postes à l’exportation. Le déficit de biens est heureusement partiellement compensé par les échanges de services. L’Inde est en effet le 6e plus gros exportateur de services au monde. En 2013/14, les exportations de services ont représenté 151,5 Mds USD alors que les importations se sont élevées à 78,5 Mds USD.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (359.5 ko).

Les investissements directs entre la France et l’Inde

Sur la base des chiffres consolidés et obtenus auprès de la plupart des entreprises françaises implantées en Inde, la France, avec un stock d’investissements supérieur à 14 Mds €, est aujourd’hui l’un des investisseurs les plus importants dans ce pays. 750 filiales françaises (350 entreprises et 400 sous-filiales de ces sociétés) sont actuellement implantées en Inde. Le flux des investissements français est, par ailleurs, extrêmement dynamique (plus d’1 Md€/an depuis 3 ans) et les entreprises françaises figurent parmi les plus gros employeurs privés du pays. Cette présentation n’est néanmoins pas en adéquation avec les statistiques indiennes. L’île Maurice (1er en termes de stock d’IDE), Singapour (2e) et Chypre représenteraient, selon le ministère indien du commerce et de l’industrie, 48 % du stock des investissements enregistrés en Inde entre 2000 et 2014. Ces statistiques ne donnent pas, cependant, une idée correcte de l’origine géographique et de la réalité économique des investissements étrangers réalisés en Inde.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (186.2 ko).

Les investissements directs étrangers en Inde

Malgré une réduction mondiale des flux d’investissements directs étrangers (IDE) durant l’année 2012, l’Inde a conservé son rang en se plaçant à la 15e place des pays récipiendaires (14e en 2011) selon les données fournies par la CNUCED, avec 25,5 Mds USD reçus en 2012. Le stock d’IDE en Inde a ainsi été porté à 226,3 Mds USD en 2012.

Il semble que vous ne disposiez pas d'un plugin de lecture de fichier PDF.
Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF - (459.2 ko).


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014