Stagiaires étudiants

Présentation

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international offre aux étudiant(e)s inscrit(e)s dans un établissement d’enseignement supérieur français pour y suivre une formation dont le volume pédagogique d’enseignement effectué en présentiel est d’au minimum 200 heures par année d’enseignement, en vue de l’obtention d’un diplôme visé par l’État, la possibilité d’effectuer un stage intégré à un cursus pédagogique, à l’administration centrale (à Paris ou à Nantes) ou à l’étranger.

Attention : le Bureau des stages du MAEDI ne traite pas les demandes de stage pour les organismes ci-dessous.

  • Les services économiques ou les services économiques régionaux
    Comment candidater ? Consulter la liste des services sur http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays et envoyer une candidature spontanée directement auprès du ou des services qui vous intéressent.
  • Les stages pour les étudiants inscrits en Master 1 ou 2 de Français Langue Etrangère (FLE)
    Comment candidater ? Consulter la procédure sur le site de Campus France.
  • Les organisations non gouvernementales
    Comment candidater ? Se renseigner auprès de chaque ONG qui vous intéresse.

En France, le (la) stagiaire est accueilli(e) dans une des directions du ministère (voir la liste des directions).

A l’étranger, il effectue son stage dans une mission diplomatique (chancellerie politique, service de presse, service de coopération et d’action culturelle, section consulaire) ou un poste consulaire.

Conditions à remplir

Ces conditions sont à remplir impérativement pour être candidat :

  • Être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français ayant conclu un partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, pour y suivre une formation dont le volume pédagogique d’enseignement effectué en présentiel est d’au minimum 200 heures par année d’enseignement, en vue de l’obtention d’un diplôme visé par l’État.

Consulter la liste des établissements conventionnés (PDF).

Un établissement d’enseignement supérieur français souhaitant déposer une demande de partenariat doit contacter le ministère à cette adresse :

Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
Direction des ressources humaines
Sous-direction de la formation et des concours
DGA/DRH/RH4
27, rue de la Convention CS 91533
75732 PARIS CEDEX 15

  • Être affilié à la sécurité sociale française.

Certains stages d’études en ambassade (mission diplomatique ou consulaire) et en administration centrale impliquant l’accès ou le traitement d’informations intéressant la sécurité et la souveraineté nationales, le MAEDI se réserve la possibilité d’en restreindre l’accès, selon des critères adaptés au cas par cas.

Les étudiant(e)s ressortissant(e)s étranger(e)s sont autorisés à postuler à toutes les offres de stage ne comportant pas la mention « habilitation nécessaire ». En effet, la procédure pour obtenir une habilitation confidentiel défense est très longue pour les ressortissants étrangers, souvent plus de huit mois. Ce délai n’est pas compatible avec celui requis pour la mise en place d’un stage étudiant.

Conditions générales des stages effectués au sein du MAEDI

Selon la législation en vigueur, les stagiaires effectuant un stage d’une durée supérieure à 44 jours, consécutifs ou non (soit 308 heures) reçoivent une gratification égale à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 3,60 euros par heure de présence effective). Afin de rester en conformité avec la loi, cette gratification s’applique quel que soit le lieu du stage.

En outre, pendant la durée de leur stage, 50% des frais de transport urbains sont remboursés, sur présentation des justificatifs requis, aux stagiaires à Paris et à Nantes.

Les stagiaires à Paris et à Nantes bénéficient de l’accès au restaurant administratif au tarif le plus bas.

Les frais de voyage, de visa et de séjour sont à la charge des stagiaires.

Des facilités de logement sont parfois proposées par les postes à l’étranger. Le cas échéant, l’information sera notifiée sur l’offre de stage.

Pour tout renseignement sur les conditions de vie dans les différents pays, il convient de consulter la rubrique « Conseils aux voyageurs », ainsi que le site de l’ambassade ou du consulat où vous envisagez d’effectuer un stage AVANT de candidater.

Durée du stage - règles de cumul des stages

Les stages ont une durée maximale de six mois, consécutifs ou non (soit 924 heures) par année universitaire.

Dans un souci d’équité et d’ouverture des stages au plus grand nombre, le ministère des Affaires étrangères et du Développement international limite la possibilité de faire un stage en son sein à :

  • un stage long (plus de 44 jours) au cours du cursus de l’étudiant ;
  • un stage court ou long par année universitaire.

Il est ainsi possible, par exemple, de cumuler un stage court une année et un stage long une autre année.

Comment postuler ?

Le responsable des stages de votre établissement est votre premier interlocuteur.

Votre établissement doit donner son accord pédagogique et administratif à votre projet de stage (thématiques, durée, lieu du stage, etc…). Cet accord, sans lequel le ministère des Affaires étrangères et du Développement international ne peut prendre en compte votre candidature, se matérialise par une validation informatique sur le formulaire de candidature joint à chaque offre de stage.

Une fois vous être assuré que le stage auquel vous avez envisagé de postuler correspond bien aux exigences pédagogiques et administratives de votre établissement, vous devez donc lui transmettre le formulaire qui se trouve attaché à l’offre de stage pour qu’il complète la partie qui lui est réservée.

Consultation des offres de stage

Toutes les offres de stages ouverts aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français sont publiées sur la Bourse interministérielle de l’emploi public (BIEP).

Les candidatures spontanées ne sont pas acceptées.

Candidater

Vous devez saisir une candidature pour chaque offre de stage à laquelle vous souhaitez postuler.

Chacune de vos candidatures doit comporter le formulaire attaché à chaque offre de stage complété, ainsi qu’un CV et une lettre de motivation spécifique à l’offre de stage à laquelle vous postulez. A défaut, votre candidature ne sera pas examinée.

Attention : vous pouvez avoir 5 candidatures actives en même temps. C’est-à-dire que dès que vous recevez une réponse négative, vous pouvez saisir à nouveau une candidature. Dans le respect de cette règle, il n’y a pas de limitation globale ou par année du nombre de candidatures.

Veillez donc à ne postuler qu’à des offres :

  • correspondant aux exigences de votre cursus ;
  • correspondant à votre profil ;
  • correspondant à vos dates de disponibilité ;
  • dont les conditions matérielles ne représenteront pas un obstacle pour vous.

Veillez à ce que chacune de vos candidatures soit rédigée avec soin et bien adaptée à l’offre de stage en particulier. Les candidatures comportant une lettre de motivation générique (c’est-à-dire non spécifiquement rédigée en réponse à l’offre de stage) seront irrecevables.

Il est demandé aux étudiants de ne pas prendre directement l’attache des ambassades, consulats et services du ministère qui proposent l’offre de stage, de telles démarches ne faisant que compromettre votre candidature.

Dès que vous aurez déposé une candidature sur la BIEP, un accusé de réception automatique vous sera adressé par courriel. Cela ne préjuge pas de la suite qui pourra être donnée à votre candidature.

Au terme du délai de publication annoncé sur l’offre de stage, votre candidature sera examinée par les services des ressources humaines du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, qui décideront, si votre candidature est complète, de la proposer au tuteur de stage à l’origine de l’offre.

Si votre dossier de candidature n’était pas recevable, vous en serez informé par courriel à ce moment.

Si vous ne recevez pas de courriel à cette étape, cela veut dire que votre dossier était bien complet et qu’il a été transmis au tuteur de stage. Il revient ensuite au tuteur de stage d’examiner les candidatures. Il pourra alors prendre contact, le cas échéant, avec vous selon les modalités qu’il préfèrera (par courriel, téléphone, visioconférence…).

Ce processus de sélection peut être plus ou moins long, et nous vous remercions par avance de ne pas prendre contact pour vous enquérir de l’avancée du traitement de votre candidature.

Tant que vous n’avez pas reçu de courriel, cela veut dire que la sélection n’a pas été effectuée.

Si votre candidature n’est finalement pas retenue, vous recevrez un courriel vous en informant et vous pourrez postuler à une autre offre, toujours dans la limite des cinq candidatures actives simultanées autorisées.

Si votre candidature est retenue par le tuteur de stage, un accord formel pour le stage qui vous est proposé vous sera demandé dans les 48 heures par les services des ressources humaines du ministère.

Une fois votre accord définitif donné, vous recevrez par courriel votre convention de stage à signer et faire signer par votre établissement, accompagnée de certaines pièces à fournir afin que votre dossier soit validé administrativement. Nous rappelons aux candidats que leur accord les engage. En cas de désistement ultérieur pour convenances personnelles, ils ne seront plus éligibles à un stage au sein du MAEDI.

Attention : les offres de stages étudiants publiées sur la BIEP sont exclusivement destinées aux candidats étudiants et ne sont pas ouvertes aux élèves fonctionnaires. Les élèves fonctionnaires sont invités à se rapprocher du service des stages de leur Ecole pour plus de renseignements les concernant spécifiquement.

Mis à jour : 01/03/2017

PLAN DU SITE