Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : République de Zambie
Nature du régime : régime présidentiel, multipartisme
Chef de l’Etat et du gouvernement : M. Edgar Chagwa LUNGU

Données géographiques

Superficie : 752 612 km²
Capitale : Lusaka
Villes principales : Ndola, Kitwe, Chingola, Kabwe, Livingstone, Chipata
Langue (s) officielle (s) : anglais (et langues bantoues : bemba, nyanja, tonga, lozi, kaonde, lunda, luvale)
Monnaie : Kwacha (ZMW)
Fête nationale : 24 octobre (Indépendance : 24 octobre 1964).

Données démographiques

Population : 16,7 M hab (Nations Unies 2016).
Densité : 23 hab/km2 (Nations Unies 2016).
Croissance démographique : 3,1 % (Banque mondiale 2015)
Espérance de vie :60,7ans (Banque mondiale 2015)
Taux d’alphabétisation : 61, 4% (Unicef 2016)
Religion (s) :protestants 55 % , catholiques 35 %,religions traditionnelles et islam (10 %)
Indice de développement humain : 139ème sur 190 pays (PNUD 2014)

Données économiques

PIB : 21 Mds de dollars (Banque Mondiale, 2015)
PIB par habitant : 1308$ (Banque Mondiale, 2015)Taux de croissance : 3 % en 2016 (contre plus de 10% en 2010), 3,5 % prévus en 2017 (FMI)
Chômage (au sens du BIT) : 9,6 % (ONU, 2014)
Taux d’inflation : 10,1 % (Banque mondiale 2015) (contre 7,8 % en 2014).
Principaux clients (2015) : Suisse, Chine, RDC, Afrique du Sud
Principaux fournisseurs (2015) : Afrique du Sud, RDC,Chine, Kenya
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2015) :
• agriculture : 10%
• industrie : 33% ;
• services : 58%
Exportations françaises vers la Zambie (2015) : 28 M€
Importations françaises de Zambie (2015) : 5 M€

Plus d’informations au lien suivant : https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/zambie

Composition du gouvernement
(au 20 janvier 2017)

Président de la République : M. Edgar Chagwa LUNGU

  • Vice-Présidente : Mme Inonge WINA
  • Ministre des finances : M. Felix MUTATI
  • Ministre de la justice : M. Given LUBINDA- Ministre de la défense : M. Davies CHAMA- Ministre de l’intérieur : M. Steven KAMPYONGO
  • Ministre de la santé : Dr. Chitalu CHILUFYA- Ministre des affaires étrangères : M. Harry KALABA
  • Ministre de l’agriculture : Mme Dora SILIYA- Ministre de la pêche et de l’élevage : M. Michael KATOMBO- Ministre de l’information et de la radiodiffusion : M. Mulenga KAMPAMBA
  • Ministre du commerce, des échanges et de l’industrie : Mme Margaret MWANAKATWE
  • Ministre du gouvernement local et du logement : M. Vincent MWALE
  • Secrétaire permanent : M. Amos MALUPENGA
  • Ministre des mines et des minerais : M. Christopher YALUMA
  • Ministre de l’énergie et de la gestion de l’eau : M. David MABUMBA
  • Ministre du tourisme et des arts : M. Charles BANDA
  • Ministre de la planification du développement : M. Lucky MULUSA
  • Ministre du travail et de la sécurité sociale : Mme Joyce SIMUKOKO
  • Ministre de l’éducation nationale : M. Dennis WACHINGA
  • Ministre des terres et des ressources naturelles : Mme Jean KAPATA
  • Ministre du développement communautaire et du bien-être social : Mme Emerine KABANSHI
  • Ministre des communications et des transports : M. Brian MUSHIMBA
  • Ministre du genre et du développement de l’enfant : Mme Victoria KALIMA
  • Ministre de la jeunesse et des sports : M. Moses MAWERE
  • Ministre des chefferies et des affaires traditionnelles : M. Lawrence SICHALWE
  • Ministre de l’enseignement supérieur : Mme Nkandu LUO
  • Ministre des travaux publics et de l’approvisionnement : M. Matthew NKHUWA
  • Ministre du développement des logements et infrastructures : M. Ronald CHITOTELA
  • Ministre du développement hydraulique et sanitaire et de la protection de l’environnement : M. Lloyd KAZIYA
  • Ministre de l’orientation nationale et des affaires religieuses : Mme Godfridah SUMAILI

Présence française

Site internet de l’ambassade : https://zm.ambafrance.org/
Communauté française : 209 inscrits (31/12/2015)
Communauté zambienne en France : 61 personnes.

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Trois formations dominent la scène politique : le Patriotic Front, au pouvoir depuis 2011, et deux partis d’opposition : l’UPND-United Party for National Development, le MMD-Movement for Multiparty Democracy. Lors de l’élection présidentielle organisée le 20 janvier 2015 (pour la fin du mandat entamé par le défunt président Sata), M. Edgar LUNGU, Ministre de la Défense et de la Justice dans le cabinet sortant, a été élu, avec une très faible avance (27 000 voix sur 1,8 M de suffrages – de nombreux électeurs n’ayant pas été inscrits) sur Hakainde Hichilema (UNPD), qui avait fédéré l’opposition.

Les élections présidentielles (pour un mandat de cinq ans), législatives et municipales (conseils provinciaux) ont été avancées au 11 août 2016. Lors de l’élection présidentielle, le président LUNGU a été réélu dès le 1er tour avec 50,35 % des voix (contre 47,63 % des voix pour l’opposant leader de l’UPND, M. Hakainde HICHILEMA). Suite au rejet le 5 septembre 2016 par la Cour constitutionnelle d’un recours de l’opposition, ce résultat a été validé et a ouvert la voie à l’investiture du président LUNGU le 13 septembre dernier.

L’Assemblée Nationale issue des dernières élections comprend 93 sièges (85 élus au suffrage universel direct et 8 nommés par le Président de la République) pour le parti gouvernemental (Patriotic Front), 58 pour l’UNPD, le parti d’opposition, 3 pour le MMD et 1 pour le FDD (Forum for Democracy and Development).

La situation politique demeure tendue : le principal parti d’opposition (UPND) conteste les résultats des dernières élections. Le leader de l’UPND est en prison depuis le 11 avril 2017 (principal chef d’accusation : haute trahison).

Situation économique

3ème PIB de l’Afrique australe avec 21,2 Mds USD, la Zambie a connu une croissance de 7,5% en moyenne entre 2004 et 2014. Le pays est le premier producteur africain de cuivre et le huitième producteur mondial. Encore peu diversifiée, l’économie souffre de la faiblesse des cours du cuivre (-36 % entre novembre 2010 et novembre 2016, due essentiellement à la baisse de la demande asiatique), lequel occupe une place centrale pour le pays (74 % des recettes d’exportation ; 10 % du PIB). La sécheresse en 2015/2016 a pesé sur le secteur agricole (14 % du PIB) et celui de l’énergie électrique (à 90 % d’origine hydraulique). La pauvreté demeure importante : 73,2 % de la population vit avec moins de 3,1 USD par jour ; 57,5% vit avec moins de 1,9 USD/jour). La dette publique a progressé de 33,6% à 56,1% du PIB entre 2014 et 2016 (FMI). Un programme d’assistance financière (entre 1,2 et 1,6 Milliard USD) du FMI est en discussion depuis février 2017.

A moyen terme, l’économie zambienne dispose d’atouts importants (richesses minières, potentiel hydroélectrique significatif, foncier agricole disponible, attractivité touristique) qui nécessitent de relever d’importants défis : réglementation, infrastructures (électriques, de transport et d’assainissement) et environnement des affaires.

Politique étrangère

Entourée de huit voisins, la Zambie est attachée à la paix et à la stabilité régionale : elle contribue notamment aux opérations de maintien de la paix de l’ONU (MINUSCA en particulier).

Au plan régional, la Zambie a été élue au Conseil de Paix et de sécurité de l’Union Africaine (période 2016-2019). Elle est également membre de la SADC et du Marché commun de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique Australe (COMESA) dont le siège est à Lusaka. Elle participe aux travaux de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (ICGLR). Au-delà du périmètre africain, le pays est membre du Mouvement des Non-Alignés. La Zambie a ratifié l’Accord de Paris sur le climat en octobre 2016.

Mise à jour : 15.05.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE